VIDEO. Mort de Johnny Hallyday: Que vont devenir les sosies après la mort de leur idole ? La réponses du champion de France des sosies

DISPARITION A l’instar de ses collègues sosies de Johnny Hallyday, Richy va continuer sa mission…

Propos recueillis par Alice Coffin
— 
En 2003, TF1 réunissait des sosies de Johnny Hallyday pour un jeu télé
En 2003, TF1 réunissait des sosies de Johnny Hallyday pour un jeu télé — T.F.1-RONCEN

Cette interview a été réalisée enjuillet 2013. Oui les journalistes préparent les nécrologies à l’avance. Cela aide à produire des articles de qualité. Un mail avait été envoyé à Richy, le sosie de Johnny Hallyday, en lui expliquant la démarche. Il avait d’abord répondu « mais votre article me paraît un peu surréaliste, Johnny est en pleine forme, il a déclaré qu’il fêterait ses 80 ans au Parc de Prince. » Il avait aussi insisté sur la nécessité de bien « rapporter » ses propos précisant « Johnny n’aime pas les sosies, je suis le seul qu’il apprécie et je ne voudrais en aucun cas qu’il soit blessé ou contrarié. » L’interview a finalement eu lieu, Richy répondant en mode sosie, avec la voix de Johnny Hallyday…

« J’ai pris la fan attitude et je ne l’ai plus quittée »

Comment avez-vous commencé à être sosie de Johnny ?

J’ai d’abord été un très jeune fan. La télé diffusait en noir et blanc du Tino Rossi, et j’ai vu ce jeune blond, beau gosse, magnifique, avec 300 gonzesses qui l’attendaient à la sortie de ses concerts et faisaient une révolution totale et intégrale du panorama musical, j’ai pris la fan attitude et je ne l’ai plus quittée

Vous êtes toujours fan ?

Moins fan et plus passionné par le personnage. Tout ce qui lui est arrivé, les accidents de voiture, les tentatives de suicide, le coma artificiel duquel il sort pour monter sur scène. Les quatre galas en trois soirs à Bercy, et pas des concerts à la Carla Bruni hein, des trucs où il se roule par terre, où il fait des choses que même un môme de 20 ans ne pourrait pas faire. Ce mec-là c’est un extraterrestre.

Mais comment être le sosie d’un extraterrestre ?

Ce n’est pas moi qui ai voulu. Ce sont les autres qui m’ont dit oh mais t’as la gueule, la voix, monte un show Hallyday. Moi j’étais musicien, mes compositions ne marchaient pas, alors je me suis lancé dans quelques bars de potes et ça a pris. On demandait Richy pour l’anniversaire de sa femme, de son ami. J’ai même fait l’Olympia. Peu de sosies peuvent en dire autant.

Est-ce que sa mort ne va pas faire chuter vos activités ?

Tout le monde me le dit. Mais moi je ne le pense pas. On n’a jamais remplacé Elvis, on ne remplacera jamais Johnny Hallyday. Ce mec a un charisme de folie sur scène, le public est à lui, il en est le seul propriétaire pendant deux heures et demie. C’est un très grand personnage, en plus une très belle personne, donc cela ne va rien changer à ma vie. Je souhaite qu’il s’en aille le plus tard possible mais il est à la mode depuis 52 ans, cela ne va pas s’arrêter.

Mais après sa mort, avez-vous le sentiment que votre mission va être différente ? Au-delà de sa présence sur Terre, allez-vous en être un peu l’incarnation ?

Oui je l’assume. Je serai un peu le porte-drapeau. Mais attention, ce mec est une idole, personne ne peut vraiment en être le porte-étendard. Je vais surtout continuer car les fans seront toujours fans de l’être disparu. Comme pour Elvis, comme pour Jim Morrison, comme pour tous les dieux du rock. Je continuerai à aller dans les villages où Johnny ne pouvait aller, pour faire mon métier.