«Star Wars Battlefront II»: Comment EA a tenté de faire payer 2.100 dollars pour son jeu complet

POLEMIQUE «Star Wars Battlefront II» sort aujourd'hui pour les précommandes, accompagné des excuses de son éditeur EA, qui avait prévu de faire payer, entre autre, l'accès aux personnages les plus intéressants...

Claire Barrois

— 

Des batailles au pistolet laser dans Star Wars Battlefront.
Des batailles au pistolet laser dans Star Wars Battlefront. — Electronic arts

Star Wars Battlefront II sort ce vendredi, et l’accueil qui est réservé au jeu de tir multijoueur n’est pas celui qu’on imaginait. L’éditeur, EA, s’est excusé après une polémique sur les «  loot boxes ». Le problème ? Les joueurs refusent de devoir payer pour profiter du jeu à 100 %. Car ces coffres aléatoires, qui offrent habituellement des bonus accessoires, permettent ici aux joueurs de gagner des avantages concrets sur leurs adversaires, mais seulement si leur coffre est bien pourvu.

2.100 dollars pour accéder au jeu complet

Au départ, les joueurs ont découvert qu’il fallait avaler environ quarante heures de jeu ou acheter des coffres aléatoires à environ 200 dollars pour accéder à certains des personnages les plus puissants. Sur les forums de jeux vidéo, on parle de 4.528 heures jeu ou 2.100 dollars (plus de 1.800 euros) nécessaires pour avoir accès à l’intégralité du contenu de Star Wars : Battlefront II. Des conditions inacceptables à leurs yeux, qui les ont poussés à s’exprimer sur les réseaux sociaux.

Elles ont également intéressé la commission des jeux de hasard belge qui a ouvert une enquête. Car si les coffres sont aléatoires, c’est du hasard, et le jeu a besoin d’une autorisation de la commission pour sortir. La commission néerlandaise des jeux d’argent se penche aussi sur le sujet.

Le secrétaire d’Etat au numérique sollicité

En France, le sénateur Jérôme Durain, qui avait travaillé sur le cadre juridique à donner à l’e-sport avec Rudy Salles, a attiré l’attention du secrétaire d’Etat au numérique, Mounir Mahjoubi, sur la question. « Le rapport que nous avions rendu avec Rudy Salles en 2016 avait permis une organisation, maturité du jeu vidéo, estime-t-il. Aujourd’hui, on se rend compte qu’on peut craindre des dérives économiques. Il faut protéger l’intérêt des joueurs et du secteur. »

Le sénateur de Saône-et-Loire explique que la présence des loot boxes crée un manque de visibilité dommageable aux jeux compétitifs. « Maintenant, le hasard et l’argent sont au cœur même de l’e-sport et des ingrédients qui font gagner, regrette-t-il. L’allétoire ne doit pas intervenir dans les aspects centraux du jeu. Il s’agit de veiller à ce que la croissance du secteur se fasse dans de bonnes conditions économiques, dans le respect du joueur etc. »

Les excuses d’EA

Face à la mobilisation, Electronic Arts (EA), l’éditeur du jeu, a proposé de baisser 75 % le coût en crédits nécessaires pour s’offrir Luke Skywalker, Dark Vador, Leia Organa, Chewbacca et l’Empereur Palpatine. EA a également précisé qu’il continuait à écouter les retours sur le jeu et procéderait à d’autres ajustements.

« Alors que la sortie mondiale approche, il est clair que beaucoup d’entre vous ont l’impression qu’il y a encore beaucoup de choses à revoir dans la conception du jeu. Nous avons entendu votre inquiétude en ce qui concerne le potentiel avantage injuste donné à certains joueurs. Et nous avons remarqué que cela faisait de l’ombre à un jeu en outre très bon. Ce ne fut jamais notre intention. Nous sommes désolés de ne pas avoir fait les choses comme il se doit », a expliqué l’éditeur dans un communiqué.

Et d’ajouter : « Nous vous avons compris le message, c’est pourquoi nous avons désactivé toutes les micro-transactions. Nous allons désormais passer plus de temps à écouter, ajuster, équilibrer et corriger. Cela veut dire que l’option pour acheter les cristaux est désormais hors ligne, et que la progression se fera grâce au gameplay. La possibilité d’acheter des cristaux dans le jeu sera remise en place à une date ultérieure, seulement après que nous aurons apporté des changements au jeu. Nous vous donnerons plus de détails à mesure que nous progressons. »