Non, Stéphane Bern ne veut pas faire payer pour les cathédrales (juste Notre-Dame de Paris)

PATRIMOINE Stéphane Bern ne veut pas faire payer l’entrée des cathédrales, juste Notre-Dame de Paris, une suggestion de l’observatoire du patrimoine religieux…

V. J.

— 

Emmanuel Macron et Stéphane Bern visitent le château de Monte-Cristo (Yvelines) lors des Journées européennes du Patrimoine, le 16 septembre 2017.

Emmanuel Macron et Stéphane Bern visitent le château de Monte-Cristo (Yvelines) lors des Journées européennes du Patrimoine, le 16 septembre 2017. — LUDOVIC MARIN / POOL / AFP

Faire payer l’entrée des cathédrales. C’est la solution proposée parStéphane Bern, tout juste mandaté par le Président pour une mission sur la sauvegarde du patrimoine culturel. A l’instar de ce qui se fait en Grande-Bretagne. Sauf que non, pas tout à fait. Interpellé sur Twitter par la sénatrice Nathalie Goutlet, qui lui rappelle que « faire payer l’entrée des cathédrales est une violation de la loi de 1905 et une violation de l’égalité devant la loi ». Sans oublier les synagogues, temples et mosquées ?

>> A lire aussi : Un tirage du loto spécial, la nouvelle idée de Stéphane Bern pour préserver le patrimoine

L’animateur télé a répondu dans la foulée, et précisé que cette idée ne venait pas que de lui : « Je suggérais de faire payer l’entrée de Notre Dame aux visiteurs touristiques - qui empêchent du reste les croyants de se recueillir - en dehors des heures où s’y rendent les fidèles. On a déformé cette suggestion qui émane de l’observatoire du patrimoine religieux ».