Le Petit Nice brille à Marseille

A Marseille, Léa Delpont - ©2008 20 minutes

— 

La troisième étoile du Petit Nice a un éclat particulier : c'est la seule distribuée cette année et la première fois qu'un restaurant marseillais est ainsi illuminé. « Ma carte, c'est 98 % de poissons et crustacés, pêchés pour moi par les pêcheurs locaux comme au XIXe siècle, à la palangre », revendique Gérald Passédat, ce chef hors norme de 47 ans, dont plus de trente passés en cuisine. Un trois étoiles sans viande ? Il y avait déjà Alain Passard et ses légumes, mais la bible de la gastronomie française montre là une audace encore inhabituelle, à la hauteur de la cuisine iodée du chef : sarrans, mostelles, galinettes, beaux-yeux, canthes ou dentis, il pêche dans la Méditerranée des saveurs oubliées qu'il est le seul à savoir magnifier.