Culture

« Six mois, ça compte quand on a 19 ans »

Adèle

Adèle

Chanteuse.

Comment vivez-vous le début tonitruant de votre carrière ?

Je n'ai, heureusement, pas eu trop le temps d'y penser. Sinon, j'aurais une attaque. Ça me fait encore bizarre de savoir que des gens sont fous de moi et de ma musique.

Vous êtes très jeune et avez été « repérée » il y a un peu plus d'un an. Comment envisagez-vous la suite ?

Peut-être qu'avoir commencé si jeune me permet de ne pas trop m'en faire pour la suite, j'ai le droit à l'erreur, j'ai du temps devant moi.

Votre premier album, 19, a été composé en six mois. C'est court...

Ces chansons parlent d'une période de ma vie assez courte, mais quand on a 19 ans, six mois, ça compte beaucoup...

Vous mêlez soul, pop, jazz, R'n'B. Quel genre de musique écoutez-vous ?

Comme mes amies, j'ai adoré Britney Spears, les Destiny's Child, Lauryn Hill... Ensuite, j'ai gratté tout ça et j'ai découvert les légendes qui les avaient inspirées : Marvin Gaye, Ella Fitzgerald, Eva Cassidy...

Que des belles voix...

Je suis obsédée par l'émotion que peut procurer une voix. Très tôt, j'ai adoré chanter et observer la réaction des gens.

Lilly Allen, Kate Nash, Duffy... Il y a, en Angleterre, une déferlante...

De filles ?

J'allais dire : de chanteuses découvertes sur MySpace.

Lilly Allen a ouvert la voix aux filles en Angleterre. Tout le monde en avait ras la mèche des garçons et de leurs guitares. Tous les mois, un nouveau groupe arrivait et jouait la même musique chiante.

Vous avez la dent dure contre ces pauvres garçons...

J'aime bien les garçons ! Mais les filles sont plus amusantes, c'est comme ça.

On vous compare déjà à Amy Winehouse...

Oui, mais moi, je n'ajoute qu'une rondelle de citron dans mon Coca... Bon, c'est une bonne chanteuse, la comparaison est flatteuse.

Vivez-vous toujours chez votre mère, à Londres ?

Oui, mais j'ai aussi pris un appartement dont je ne peux pas donner l'adresse.

Ah ?

A cause des paparazzis. Je suis une petite nouvelle alors j'excite leur curiosité. Mais je suis saine et ne sors pas beaucoup, ils vont se lasser.