«Tecktonik» avait oublié la Suisse

CLUBBING Deux jeunes helvètes se sont payé TF1…

PA

— 

Et bien sûr à Paris, dans le quartier des Halles.
Et bien sûr à Paris, dans le quartier des Halles. — A. FREINDORF / 20 MINUTES

On pensait que les fondateurs de la marque «Tecktonik» avaient bétonné leurs droits d'auteur. Surtout en lisant le chat qu'ils ont donné sur 20minutes.fr et dans lequel ils lançaient, «l'Inpi protège même la phonétique d'une marque et faire une soirée Techtonique ou teckmonique, c'est donc pas possible, désolé…»

Mais ils ont oublié un petit (et riche) pays dans leur business plan: la Suisse. L’Institut fédéral de la propriété intellectuelle (IFPI) a effectivement accordé les droits de ce terme sur territoire helvétique à deux jeunes Romands, selon 20minutes.ch, et ce «au grand dam de la société française TF1 Entreprises, mandatée pour protéger la marque dans l’Hexagone et ailleurs».

Comment ont-il fait? Rien de plus simple: «TF1 n’a pas pensé à la Suisse quand elle a déposé la marque pour l’Union européenne», a expliqué au site Jérémy Müller, un des deux jeunes nouveaux propriétaires helvétiques de la marque. Ils ne désirent cependant pas garder le monopole de la marque car, pour eux, «la culture tecktonik appartient à tout le monde».

Et vous, qu'en pensez-vous? Est-ce normal de pouvoir ainsi acheter les droits d'un terme devenu commun? Dites-le nous, ci-dessous…