Des nuages sur la lune de miel de Marion Cotillard

AA

— 

Marion Cotillard, qui a reçu l'Oscar de la meilleure actrice pour "La môme", a exprimé des doutes sur la version officielle des attentats du 11 septembre 2001 lors d'une émission de télévision tournée en 2007, dont la vidéo circule depuis vendredi sur plusieurs sites internet.
Marion Cotillard, qui a reçu l'Oscar de la meilleure actrice pour "La môme", a exprimé des doutes sur la version officielle des attentats du 11 septembre 2001 lors d'une émission de télévision tournée en 2007, dont la vidéo circule depuis vendredi sur plusieurs sites internet. — Gabriel Bouys AFP/Archives

«Je suis dans un tourbillon, j’adore ça et je ne veux surtout pas que cela s’arrête», lançait Marion Cotillard la semaine dernière, après avoir reçu un Oscar pour son rôle dans «La Môme». Aujourd’hui, sa «lune de miel» avec Hollywood est-elle menacée? Le quotidien «Variety» se pose la question alors que refait surface une interview que l’actrice avait donné à la chaîne de télé Paris Première, en 2007. Cotillard y tient des propos sur le 11-Septembre qui, sortis de leur contexte, risquent de la fâcher avec l’Amérique.

Elle en est venue à déclarer que le World Trade Center était un bâtiment tellement daté que cela aurait coûté plus cher de le moderniser que de le détruire», écrit le journaliste de «Variety».
Dans l’émission diffusée sur Paris Première, qui n'est plus disponible sur Youtube ni Dailymotion depuis ce lundi matin, Marion Cotillard assure en effet qu’elle «ne croit pas tout ce qu’on (lui) dit, ça c’est sûr» et détaille: «on te montre d'autres tours du même genre ayant pris des avions, ayant brûlé - il y a une tour, je crois que c'est en Espagne, qui a brûlé pendant 24 heures. Elle ne s'est jamais effondrée! Aucune de ces tours ne s'effondre. Et là, en quelques minutes, le truc s'effondre.»

Selon «The Telegraph», l’actrice «met en doute l’explication officielle des événements du 11-Septembre» en sous-entendant que l’effondrement des tours jumelles serait le fait du gouvernement américain plutôt que d’une attaque terroriste. «Cotillard est connue pour croire au fantastique, ironise le Los Angeles Times. Dans son discours, elle a dit elle-même que son Oscar était la preuve que les anges existaient à Los Angeles.»

Réactions

«Du calme», a voulu modérer Maître Vincent Toledano, l’avocat de Marion Cotillard: «elle n'a jamais eu l'intention de contester ni de remettre en cause les attentats du 11-Septembre 2001 et regrette l'interprétation donnée à des propos anciens sortis de leur contexte». La comédienne, elle, n’a pas réagi directement.

D'après la presse anglo-saxonne, ces paroles pourraient «provoquer un retour de bâton de la part du public américain», prévient «Le Telegraph», ou «jeter une ombre à sa carrière qui s'annonçait prometteuse», reprend le journal australien «Sydney Morning Herald». «Reste à savoir quel effet auront les déclarations de Marion Cotillard sur ses futurs films américains», ajoute «Variety».

«Je ne pense pas que cela va menacer sa carrière, a conclu Elizabeth Snead, une spécialiste de Hollywood qui souligne que la capitale du cinéma est «pleine de théoriciens du complot. Oliver Stone a bâti son succès là-dessus.»

L’actrice commence ces jours-ci à tourner avec Johnny Depp et Christian Bale dans le prochain film de Michael Mann («Public Enemies»), avant d’enchaîner, avec Javier Bardem, Penelope Cruz et Sophia Loren, dans «Nine» de Rob Marshall, un remake de «Huit et demi«.