Billie Holiday s’est produite 58 ans après sa mort avec des représentations holographiques

HOLOGRAMME Le concert a eu lieu à Los Angeles dans la première salle dédiée aux spectacles holographiques…

20 Minutes avec agences

— 

Un vinyle de Billie Holiday.
Un vinyle de Billie Holiday. — WENN

La chanteuse de jazz disparue en 1959 à l’âge de 44 ans fait encore parler d’elle. Elle était à l’honneur mercredi dernier pour l’ouverture d’une nouvelle salle entièrement dédiée aux représentations holographiques.

#Holo @hologramusa

A post shared by Hologram USA (@hologramusa) on

L’Independent a pu recueillir les propos de Alki David, le fondateur et propriétaire de Hologram USA. « Quand j’ai vu cette technologie, ça a soufflé tout ce que j’avais vu sortir du lot en termes de technologie audio et vidéo. Ça m’a décidé à poursuivre ce qui est un nouveau paradigme dans le divertissement live. »

>> A lire aussi : L’hologramme de Whitney Houston part en tournée

Les profits devraient être plus réels que les performances

Après avoir investi un million de dollars dans cet établissement de 200 places en plein Hollywood Boulevard, Alki David compte bien y faire revenir les plus grands noms du panthéon musical américain. Alors que les hologrammes de Tupac ou encore Michael Jackson sont déjà prêts, le nouvel acteur du divertissement ne compte pas en rester là puisqu’il entend ouvrir 150 nouvelles salles du même type aux États-Unis.

Hologram USA Theater 6656 Hollywood Blvd - opens Nov 1st 2017

A post shared by Hologram USA (@hologramusa) on

Nul doute que les hologrammes devraient bientôt s’inviter dans nos salles de spectacle. D’ailleurs, on peut tout imaginer, comme des concerts à la carte ou des duos improbables. Alors, à quand une tournée Elvis Presley/ David Bowie ?