VIDEO. Marseille: La beat-boxeuse Tressym' va vous faire explorer TedX Marseille

CULTURE La deuxième édition de TedX Marseille a lieu ce samedi sur le thème des nouveaux explorateurs…

Adrien Max

— 

La beat-boxeuse marseillaise Tressym'
La beat-boxeuse marseillaise Tressym' — Xavier Saint-Hillier
  • La conférence TedX Marseille revient pour sa deuxième édition ce samedi, sur le thème des nouveaux explorateurs.
  • Tressym', double vice-championne de beatbox, sera la locale de cette édition. Elle fera explorer l’univers du beatbox aux spectateurs.

« Au sein de la culture française, il y a plein de sous-cultures et le but est de les mélanger », explique Ali Ankouni, organisateur bénévole de la conférence TedXMarseille. Elle revient pour sa deuxième édition, ce samedi après-midi, au palais du Pharo sur le thème des nouveaux explorateurs.

Le thème, l’exploration, est aussi l’essence de cet événement. « Explorer de nouvelles choses. Donner des idées aux gens pour qu’ensuite elles germent. L’exploration c’est essayer d’ouvrir l’esprit pour accepter d’autres connaissances », avance Ali Ankouni.

Parmi les invités, des explorateurs, donc, vous conteront leurs périples, comme Antoine de Maximy, Christian Clot, ou la présidente de Sea Shepherd Lamia Essemlali. Pour poursuivre l’aventure, se succéderont notamment la violoniste de l’orchestre de Monte-Carlo, Zhang Zhang, ou la locale de l’étape, la double vice-championne de France de Beat Box, Tressym'.

>> A lire aussi : Cinq conseils pour faire une présentation orale hors norme

Faire découvrir le beatbox

Cette artiste de 27 ans a commencé à faire du beatbox à l’âge de 12 ans. « Il n’y avait pas toutes ces vidéos qu’il y a aujourd’hui. Mais plutôt que de fredonner les paroles moi je refaisais le rythme avec ma bouche », se souvient-elle.

Depuis, Tressym' a fait du chemin. Elle est double vice-championne de France et a même participé aux championnats du monde « Les années précédentes j’étais la seule femme à participer aux championnats de France, désormais il y en a de plus en plus », se réjouit-elle.

Elle aussi est une exploratrice, à sa façon. Elle explore sa discipline, la musique, qui lui permet d’explorer le monde : « Je suis aussi beatmaker, j’essaye beaucoup de choses avec les instruments qui me passent sous la main. J’explore différent style comme le rap, la house ou même l’opéra. Et tout ça me permet de voyager. Je n’aime pas voyager pour faire la touriste, là ça me donne l’occasion de rencontrer plein de gens et de faire découvrir le beatbox. »

>> A lire aussi : Au fait, comment on organise un TEDx ?

« Transmettre une mentalité »

Après avoir parcouru la France et une partie de l’Europe, elle compte s’attaquer aux Etats-Unis l’année prochaine. « On m’a même proposé d’être jury pour le championnat de Chine », ajoute Tressym'. L’une des principales raisons de sa participation est sa volonté de transmettre. « Je donne beaucoup de cours et j’adore ça. Ce que je veux, c’est d’abord transmettre une mentalité, des valeurs, avant la technique »

Ce samedi, elle fera donc ce qu’elle aime. Faire découvrir le beatbox et explorer sa discipline. « Je vais aussi faire tester le beatbox au public », prévient-elle. A travers toutes les spécificités de chacun, le public explorera lui aussi une partie de ce qui nous entoure.