VIDEO. Sacs banane, pubs sexy(istes), Cocoricocoboy... Le pire de l'année 1984

WORST OF A l’occasion de la saison 2 de «Stranger Things», qui débarque sur Netflix, «20 Minutes» fait un voyage dans le temps, direction l’année 1984...

Emilie Petit

— 

Les gamins de Stranger Things se déguisent en Ghostbusters pour Halloween 1984
Les gamins de Stranger Things se déguisent en Ghostbusters pour Halloween 1984 — Netflix

« Je me sens, comme une bamba triste ». Vous vous souvenez de ce « tube » de Pierre Billon, sortie en 1984, et qui avait fait son grand retour en 2009 ? Ou encore de ces fameux sacs banane dans lesquels les enfants mettaient leur goûter, tandis que leurs parents y glissaient les clés de voiture avant une virée à la plage ? Et ces murs recouverts de papiers peints multicolores ou mosaïques (plutôt douteux, il faut le reconnaître) ?

1984, c’était aussi les strip-teases de l’émission Cocoricocoboy juste avant le journal télévisé de 20h. Brad Pitt, André Agassi et George Clooney avaient popularisé la coupe mulet (restée bien trop longtemps à l’affiche des salons de coiffure).

>> A lire aussi : «20 Minutes » remonte dans le temps jusqu'au 27 octobre 1984

Des marques de jus d’orange, d’alcool et même de téléviseur « promouvaient » le corps de la femme dans des pubs sexy(istes). Et l’on ne connaissait pas encore les talents vocaux de Gérard Jugnot (Je suis miné en 1985), Alain Delon (Comme au cinéma en 1987) et Patrick Timsit (Manie ma nana en 1988). Bref, le bonheur.