Opéra de Lyon: Son directeur a un train de vie de ministre, ses aides de la Région réduites

POLITIQUE Serge Dorny, le directeur de l’Opéra de Lyon, a été épinglé pour ses notes de frais de déplacement parfois exorbitantes : 13.000 euros en moyenne par mois…

Caroline Girardon

— 

Lyon, le 3 septembre 2012. L'opéra  de Lyon. CYRIL VILLEMAIN/20 MINUTES
Lyon, le 3 septembre 2012. L'opéra de Lyon. CYRIL VILLEMAIN/20 MINUTES — C. VILLEMAIN / 20 MINUTES
  • Laurent Wauquiez va demander à son exécutif de voter à la fin du moins de novembre une baisse de 10 % de l’enveloppe allouée à l’Opéra de Lyon.
  • La Région Rhône-Alpes subventionne actuellement presque 8 % du budget de l’Opéra.
  • Elle entend ainsi sanctionner Serge Dorny, son directeur, épinglé pour ses frais de déplacement.
  • En 2014, le directeur a dépensé 156.000 euros soit 13.000 euros en moyenne par mois.

Un chèque réduit qui risque de peser lourd au final. La Région Auvergne-Rhône-Alpes ne s’en cache pas. A la fin du mois de novembre, elle baissera de 10 % le montant de la subvention annuelle qu’elle accorde à l’Opéra de Lyon. Ce qui se traduira par 294.000 euros de moins.

Si l’hypothèse d’une programmation et d’un fonctionnement trop orienté « lyonno-lyonnais » a été évoquée dans la presse cette semaine, pour expliquer ce choix de la part de Laurent Wauquiez et de son exécutif ; la raison est tout autre.

«Une sanction à l'égard de Serge Dorny»

Il s’agit purement d' « une sanction à l’égard de Serge Dorny », le directeur de l’Opéra, épinglé pour son train de vie lors de ses déplacements professionnels, confirme-t-on à la Région. A la suite des  révélations de Médiacités, la ville de Lyon,dont la subvention versée s’élève depuis 2015 à 18.085 millions d'euros soit 49,8 % du budget de l'Opéra, , a procédé à un audit aux mois de juin et juillet afin de regarder le fonctionnement global de l’établissement, épluchant au passage toutes les notes de frais (parfois exorbitantes) de son directeur.

>> A lire aussi : Le directeur de l'opéra s'explique sur ses notes de frais

Une moyenne de 13.000 euros par mois

Pour la seule année 2014, le montant total des frais s’élève à 156.000 euros, soit une moyenne de 13.000 euros par mois. Dans cet audit que 20 Minutes a obtenu, la ville relève qu’il « n’existe pas de politique en matière de voyages et de déplacements adoptée officiellement » par le conseil d’administration de l’Opéra.

« Cependant une règle implicite existe », poursuit-elle. A savoir loger « généralement dans les hôtels 4 voire 5 étoiles ». Or le rapport pointe que « 70 % des nuitées » effectuées en 2014 par Serge Dorny, étaient dans « des hôtels 5 étoiles ou des relais châteaux ».

« Les pourboires versés aux hôtels et restaurant (1.132 euros) ne font l’objet d’aucun justificatif valable. Il en va de même pour les dépenses de bars aux entractes ou avant spectacles (1.891 euros) », souligne l’audit, pointant également «un certain nombre d'achats comme des objets ou des bouteilles de vins pour un montant de 5.812 euros».

«On demande à tout le monde de se serrer la ceinture» 

Des détails que la Région n’a pas manqué de relever. « On demande à tout le monde de se serrer la ceinture. Bon nombre de structures ont vu leurs subventions diminuer car nous sommes dans un contexte où l’argent public se raréfie. Il n’y a pas de raison que l’Opéra soit épargné et que son directeur continue de mener un train de vie dispendieux », argumente-t-on à la Région.

Le conseil régional avait par ailleurs déjà diminué le montant de la subvention l’an dernier mais se défend de vouloir s’acharner sur l’établissement. « On ne leur coupe pas non plus vivres. Il s’agit d’une sanction symbolique car il est important de faire passer le message. Après, ils ne sont pas pris à la gorge », ajoute une source proche du dossier, précisant que l’argent alloué par la Région représente 7,8 % du budget de l’Opéra, qui est de 36,39 millions d’euros pour l’année 2017.

L’Opéra, que nous avons contacté, a indiqué avoir « découvert l’information par voie de presse », ajoutant qu’il n’avait pas été informé personnellement de la décision de la Région. Il a néanmoins refusé de faire tout commentaire pour le moment.