«20 Minutes» en 1984: Les mélomanes doivent-ils dépenser deux SMIC pour se payer une platine CD?

MUSIQUE A l’occasion de la saison 2 de « Stranger Things », qui débarque sur Netflix, « 20 Minutes » fait un voyage dans le temps, direction le 27 octobre 1984, et imagine les articles que le service Culture aurait signés ce jour-là… 

Benjamin Chapon

— 

la platine Sharp fait un carton au Japon depuis le début de l'année 1984
la platine Sharp fait un carton au Japon depuis le début de l'année 1984 — SHARP

Arrivé en France depuis un an, le fameux Compact Disc continue de faire parler de lui. Il existe désormais plusieurs platines CD capable de lire ces étranges galettes irisées. Parmi la multitude de lecteurs qui cherchent à prendre la place de votre tourne-disque sur votre chaîne Hi-Fi, il y a notamment le « CD 100 » de Philips, à 5.500 francs et le CDP 101 de Sony CDP à… 7.500 francs. Tout de même…

Pour les mélomanes exigeants, la question ne se pose pas. Le tout nouveau format CD n’a que des avantages. Plus long, plus solide et plus petit que le 33 tours, il est également beaucoup plus élégant dans son boîtier plastique résistant et design. Ça nous change des sinistres disques noirs… Par ailleurs, l’écoute d’un CD permet une réduction des sons parasites et un plus large spectre sonore.

Entre Strauss et ABBA

D’ailleurs, pour l’instant, le monde de la pop s’intéresse peu au CD contrairement à celui de la grande musique. Si vous craquez pour une platine CD, vous pourrez essentiellement écouter des enregistrements de musique classique. A l’exception notable de ABBA qui a sorti son album The Visitors, produit par Polygram, le label de Philips, en CD.

Au Japon, on s’arrache le compact disc de 52nd Street de Billy Joel et il se murmure que Dire Straits enregistre son prochain album entièrement en numérique pour une sortie historique en CD. En attendant, si vous faites une folie et acheter une de ces fameuses platines CD, vous épaterez vos amis en leur faisant écouter la Symphonie alpestre de Richard Strauss dirigée par Hervert von Karajan, compact disc actuellement le plus vendu.

Flash Forward

>>> On retient que c’est la mise en vente, en 1985, de l’album Brothers in Arms, de Dire Straits qui lance véritablement le marché du CD et s’écoulant à plus d’un million d’exemplaires. En 1986, il se vend plus de platines CD que vinyles. Et en 1988, les CD dépassent les ventes de 33 tours. <<<