Super-Héros à «20 Minutes»: Comment être invité au Comic Con Paris quand on a des super-pouvoirs mais pas de notoriété

MUTATION Les super-héros d’antan devaient juste sauver le monde pour se faire un nom, mais tout a changé...

Professeur Charles Xavier

— 

Iron Fist, le modèle du super-héros à succès de 2017
Iron Fist, le modèle du super-héros à succès de 2017 — Netflix

Autrefois, les choses étaient simples. Mutants et super-héros sauvaient le monde, leurs aventures étaient publiées dans des comics que les gamins adoraient, ils devenaient célèbres, et c’était tout. Aujourd’hui, tout a changé. Regardez les invités du Comic Con Paris 2017. L’invité principal est… Iron Fist. C’est qui ce mec ?  Un super-héros d’un nouveau genre qui a tout compris à la manière de devenir une star en 2017.

>> ATTENTION : Aujourd'hui « 20 Minutes » a engagé des super-héros comme journalistes

Alors, chers amis, mutantes, mutants, super-héros, super-héroïne, si vous voulez être invité d’honneur au Comic Con Paris 2017, voici la marche à suivre.

1. Avoir son show Netflix

Même South Park en a fait l’amer constat : la première chose à faire pour se lancer dans le combat des super-héros qui compte est d’avoir sa propre série sur Netflix. Iron Fist et les autres Defenders l’ont bien compris. Le scénariste à succès Mark Millar, auteur de Civil War et Kick Ass, entre autres, après avoir transformé toutes ses franchises en or dans leurs adaptations cinématographiques, a vendu son entreprise Millarworld à… Netflix.

2. Avoir son comics écrit par Brian Michael Bendis

Après Daredevil et Jessica Jones, quel sera le prochain heureux élu ? À chaque fois que le scénariste Brian Michael Bendis se penche sur le destin d’une mutante ou d’un super-héros, il lance ou relance sa carrière de manière fracassante. Inventeur du concept « Ultimate » qui a rebooté et dépoussiéré toutes les séries Marvel, Bendis adapte les mythologies de ses héros aux problématiques contemporaines.

3. Se la jouer perso ou solo

L’un des derniers super-héroïques en date est l’adaptation au cinéma des aventures de Deadpool, super-héros malpoli et… solitaire. Ça me brise le cœur de le constater mais les franchises de team mates à la X-Men ou Avengers ne font pas forcément recette pour les jeunes super-héros ambitieux. Même Wolverine ou Spider-man ont connu une seconde jeunesse avec les films ou comics où ils se débarrassent de leur encombrant partenaire. Après, si Iron Man peut passer faire coucou, ça ne gâche rien.

4. Changer de sexe ou de couleur de peau

On n’a pas encore vu Captain America mettre un genou à terre pour dénoncer les violences policières contre les noirs mais ça ne devrait tarder. Et nul doute que la Veuve noire saurait trancher dans le vif le scandale Harvey Weintsein. Les super-héros de demain seront militants ou ne seront pas. Ainsi, Thor a su se féminiser (quand on est un dieu, on change de sexe sans ciller), et ça lui a plutôt réussi. Spider-man a changé d’identité pas secrète et s’appelle désormais Miles Morales, un jeune homme métis avec des origines latinos et africaines.

Suivez ces bons conseils et on se donne rendez-vous l’année prochaine à La Villette.