Ces auteurs bien-aimés

S. L. - ©2008 20 minutes

— 

Lady Chatterley l'an dernier, De battre mon coeur s'est arrêté en 2006, L'Esquive en 2005... Si les 5 829 professionnels inscrits à l'Académie des Césars se démarquent depuis quelques années du box-office, « c'est en partie parce qu'ils reçoivent désormais un coffret de DVD comprenant la plupart des films français de l'année », assure le critique N.T. Binh, chargé d'animer la conférence de presse de la soirée. « Plus d'excuses pour dire qu'ils ont raté tel ou tel film en salle, ils ont pu tous les voir chez eux. »

Pour autant, aucun « perdant » n'a été oublié. Cinq césars pour La Môme, deux pour Persepolis et pour Le Scaphandre et le Papillon, - trois films qui concouraient cette nuit aux Oscars - un pour Un secret et pour Les Témoins... Ce palmarès témoigne aussi de la diversité du cinéma français. « Vous avez le devoir de faire le plus grand cinéma du monde car vous l'avez inventé », a rappelé l'acteur italien Roberto Benigni, venu recevoir vendredi soir un césar d'honneur.

Sur www.20minutes.fr

Tout sur les Oscars,

qui se tenaient

cette nuit à Los Angeles.