Vincent Dedienne se fait des ennemis à Pithiviers

POLEMIQUE Vincent Dedienne a joué son spectacle à Pithiviers, et c'est soi-disant folichon...

V. J.
— 
L'humoriste Vincent Dedienne.
L'humoriste Vincent Dedienne. — Fabienne RAPPENEAU

Vendredi dernier, l’humoriste Vincent Dedienne, également chroniqueur de Quotidien sur TMC, jouait son spectacle à guichets fermés dans la ville de Pithiviers. Si les 250 spectateurs ont dû être ravis, ce n’est pas le cas de tout le monde, à commencer par La République du centre. Le quotidien régional aurait bien aimé s’entretenir avec le comique en amont de son spectacle, mais s’est vu opposer une fin de non-recevoir : l’artiste est surbooké.


« C’est folichon »

La République du centre en a tiré un billet d’humeur « Une photo du spectacle, et puis c’est tout », à même d’alimenter la guéguerre Paris/province. En effet, le journal s’étonne que Vincent Dedienne ait eu le temps le vendredi matin de passer chez Europe 1 pour faire la promo de son spectacle, et « au passage d’égratigner la ville qui l’accueillait le soir même ». « Vous vous produisez ce soir à Pithiviers, lui demande le journaliste. Ce à quoi il répond : « Oui, c’est folichon ».

Une petite phrase que n’a pas été appréciée le service culturel de la ville, ni le quotidien, qui, le soir même, a dû se contenter d’une photo. « Pour le texte, il faut que l’on valide », se sont vus répondre les journalistes. La bonne ambiance.