Lady Gaga, Selena Gomez... Quand les stars racontent leur maladie

SANTE De nombreuses stars révèlent leur maladie sur les réseaux sociaux…

L.B.

— 

La chanteuse Lady Gaga lors des 59ème Grammy Awards
La chanteuse Lady Gaga lors des 59ème Grammy Awards — WENN
  • Lady Gaga a reporté 18 concerts à cause de sa fibromyalgie, tandis que Selena Gomez a subi une greffe du rein.
  • En s'exposant, les stars aident à sensibiliser le public sur certaines maladie.

Lady Gaga a reporté 18 concerts de sa tournée européenne à cause de sa fibromyalgie, un syndrome caractérisé par des douleurs diffuses dans tout le corps. Dans un documentaire diffusé au Festival de Toronto, Gaga : Five Foot Two, la star américaine a laissé les caméras découvrir son intimité.

Dans la même semaine, Selena Gomez a publié sur Instagram une photo d’elle à l’hôpital, expliquant avoir subi une greffe du rein à cause de son lupus, une maladie auto-immune chronique qui l’a forcée à mettre sa carrière entre parenthèses en août 2016. Comme elles, de nombreuses stars ont choisi de rendre public leur combat pour retrouver la santé. Comment font-elles face à la maladie et pourquoi l’exposent-elles ?

Sensibiliser le public

En 2013, Angelina Jolie a bouleversé l’opinion publique en révélant dans une tribune au New York Times avoir décidé de subir une ablation de la poitrine. En raison d’un gène défectueux, ses médecins estimaient qu’elle avait 87 % de risque d’avoir un cancer du sein et 50 % un cancer des ovaires. Elle expliquait avoir fait ce choix pour ne pas priver ses six jeunes enfants de leur mère, mais elle a surtout permis de sensibiliser les femmes à la nécessaire prévention de ces maladies. Le nombre de tests et dépistages de cancers du sein avait énormément augmenté au Royaume-Uni, aux Etats-Unis et au Canada à la suite de cette révélation.

Parler pour sensibiliser, donc. Lady Gaga affirme dans un tweet espérer provoquer « une prise de conscience » en parlant de sa fibromyalgie et se rapprocher de ceux qui en souffrent. De même, Selena Gomez souhaite utiliser son pouvoir d’influence -elle est suivie par 126 millions de personnes sur les réseaux sociaux- pour sensibiliser ses fans au sujet du lupus.

« Regardez à quel point je suis comme vous »

En 2016, Lena Dunham a brisé le tabou de l’endométriose sur Instagram. La réalisatrice de Girls n’avait pas été en état d’assurer la promotion de la sixième saison de sa série culte en raison de sa maladie. « Je suis l’une des nombreuses femmes qui (…) luttent contre les trahisons de leur corps, et qui sont souvent accueillies avec scepticisme par des médecins », avait-elle rappelé dans un long texte publié sur la newsletter féministe  Lenny. Grâce à la elle, on n’a jamais autant entendu parler de cette maladie qui touche entre 10 et 15 % des femmes.

I’m very aware some of my fans had noticed I was laying low for part of the summer and questioning why I wasn’t promoting my new music, which I was extremely proud of. So I found out I needed to get a kidney transplant due to my Lupus and was recovering. It was what I needed to do for my overall health. I honestly look forward to sharing with you, soon my journey through these past several months as I have always wanted to do with you. Until then I want to publicly thank my family and incredible team of doctors for everything they have done for me prior to and post-surgery. And finally, there aren’t words to describe how I can possibly thank my beautiful friend Francia Raisa. She gave me the ultimate gift and sacrifice by donating her kidney to me. I am incredibly blessed. I love you so much sis. Lupus continues to be very misunderstood but progress is being made. For more information regarding Lupus please go to the Lupus Research Alliance website: www.lupusresearch.org/ -by grace through faith

A post shared by Selena Gomez (@selenagomez) on

C’est aussi, pour les stars, une façon de se rapprocher de leur public et de diffuser une image plus humaine. « C’est une manière de dire "regardez à quel point je suis comme vous, voyez à quel point j’ai les mêmes galères que vous" », explique Nathalie Rozborski au Figaro Madame. La célèbre actrice de Beverly Hills et de Charmed Shannen Doherty, qui a mis en scène son combat contre son cancer (perte de cheveux, chimiothérapie), en est sortie changée. « Le cancer m’a fait progresser en tant qu’être humain. Ca a fait sauter tous les murs et toutes les barrières. Ca fait prendre conscience des mensonges. Vous voyez qui est sincèrement là pour vous et qui ne l’est pas », avait-elle confié alors qu’elle recevait une récompense.