Mort de Pierre Bergé: Une figure dans la lutte contre le Sida

ENGAGEMENT En 1994, il crée Sidaction aux côtés de Line Renaud...

L.B.

— 

Pierre Bergé à Paris le 11 février 2015
Pierre Bergé à Paris le 11 février 2015 — STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

L’homme d’affaires et mécène Pierre Bergé est décédé vendredi à 86 ans des suites d’une « longue maladie », a annoncé la Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent au Monde ce vendredi. Figure du milieu culturel français, il a incarné la mode française avec son ancien compagnon Yves Saint Laurent, mais il est également l’une des grandes figures françaises dans la lutte contre le Sida. En 1994, il crée aux côtés de Line Renaud l’une des associations les plus en pointe dans le combat contre ce fléau du XXe siècle.

Il crée Sidaction avec Line Renaud

Tous les deux lancent en 1994 l’association Ensemble contre le sida, qui deviendra Sidaction. Line Renaud s’était elle-même engagée dès 1985 contre l’épidémie avec l’Association française des artistes contre le sida [AACS]. Sidaction devient l’une des associations les plus actives d’Europe dans la lutte contre la maladie et Pierre Bergé en devient le président dès 1996.

En 2009, il donne une partie du résultat de la vente de la collection Yves Saint Laurent - Pierre Bergé (environ 375 millions d’euros, un succès historique) à la recherche contre le Sida. La même année, il crée un fonds de dotation contre la maladie qui inscrit la lutte dans la durée. Il verse deux millions d’euros par an pendant cinq ans, indique la Fondation Pierre Berger.

Propriétaire de Têtu 

Son combat ne s’arrête pas là. Longtemps à la tête du magazine Têtu (jusqu’en 2013), il est actionnaire de Pink TV et soutient Act Up, une association qui veille à défendre toutes les populations touchées par le sida. Act Up est d’ailleurs le sujet central du grand prix du dernier Festival de Cannes, 120 battements par minute, réalisé par Robin Campillo, produit par Pierre Bergé.