Le Louvre Abu Dhabi, le 6 septembre 2017.
Le Louvre Abu Dhabi, le 6 septembre 2017. — Jon Gambrell/AP/SIPA

MUSEE

Le Louvre Abou Dabi ouvrira ses portes le 11 novembre

Le musée du Louvre Abou Dabi a reçu, ce mercredi matin, la visite de la ministre de la culture Françoise Nyssen…

Plus que deux mois à attendre ! Le Louvre Abou Dabi ouvrira ses portes le 11 novembre, ont annoncé ce mercredi les promoteurs de ce musée conçu par Jean Nouvel sur l’île de Saadiyat dans la capitale des Emirats arabes unis, dont l’objectif est de promouvoir la tolérance. Ce musée permettra aux visiteurs de comprendre les influences partagées entre les différentes cultures à travers l’histoire.

Un « acte essentiel »

Emmanuel Macron devrait assister à l’inauguration du musée, dont l’ouverture a été retardée à plusieurs reprises en raison de problèmes de financement. « A l’heure où certaines forces s’attaquent à l’Histoire, détruisant des œuvres, prenant en otage notre patrimoine, c’est un acte essentiel », a commenté lors d’une conférence de presse la ministre française de la Culture Françoise Nyssen, ajoutant : « C’est une réponse civilisationnelle à la barbarie. »

Le projet de musée est né d’un accord intergouvernemental (prévu pour trente ans) signé en 2007. D’une durée de 30 ans, il prévoit que Paris apporte à Abou Dabi son expertise, prête des œuvres d’art et organise des expositions contre un milliard d’euros. La construction du bâtiment - un contrat estimé initialement à 582 millions d’euros - a été à la charge d’Abou Dabi.

Un dôme de 180m de diamètre

Son architecte, Jean Nouvel s’est inspiré de la culture architecturale arabe pour concevoir cette « ville-musée », recouverte en grande partie par un dôme de 180 m de diamètre, constellé d’étoiles par lesquelles traverse une « pluie de lumière ». « Je voulais que ce musée appartienne à l’histoire et à la géographie de ce pays », a ajouté l’architecte.