VIDÉO. Mort de Mireille Darc: Quatre choses que vous ne connaissez (peut-être) pas sur l’icône du cinéma français

DISPARITION L'actrice emblématique des années 1960-1970 est morte ce lundi à l'âge de 79 ans...

L.B.

— 

L'actrice Mireille Darc en séance de pose en 1970
L'actrice Mireille Darc en séance de pose en 1970 — DALMAS/SIPA

Mireille Darc, actrice emblématique des années 1960-1970, est décédée dans la nuit de dimanche à lundi à Paris, à 79 ans, son ami Alain Delon à son chevet.

Un carré blond, une spectaculaire robe noire, « la grande sauterelle » avait tourné dans une cinquantaine de longs-métrages pour le cinéma, dont près d’une quinzaine avec Georges Lautner. Icône du cinéma, puis de la télévision avec les feuilletons cultes Les Cœurs brûlés, Les Yeux d’Hélène ou Terre indigo, Mireille Darc a marqué plusieurs générations. L’occasion de revenir sur quatre choses que vous ne connaissiez (peut-être) pas sur elle.

>> A lire aussi : Du «Grand Blond» aux «Cœurs brûlés», mort d'une icône du cinéma français

Elle a vécu une enfance difficile

Invi­tée sur le Divan de Marc-Olivier Fogiel en 2015, elle s’était confiée sur son enfance difficile. Surnommé la « bâtarde » par son père dans son enfance, elle explique avoir des doutes sur l’identité de son géniteur. « Si j’étais un accident dans la vie de ma mère, tout le monde était en état de souffrance. Mon père ne pouvait pas me supporter puisque je représentais une infidélité, et ma mère ne pouvait pas m’aimer puisque c’était comme si elle aimait un autre homme à travers moi », explique-t-elle sur l’émission de confidences. Elle raconte également cette histoire dans ses mémoires, Mon père, publiés en 2008.

Alain Delon l’a guérie de la jalousie

Elle a formé avec Alain Delon un couple très en vue pendant une quinzaine d’années, après leur rencontre sur le tournage de Jeff (1968). En 1996, elle racontait à Gala cette passion avec l’acteur de La Piscine. « A longueur de jour­née, elle voit les femmes se pâmer, se décom­po­ser devant lui, elle fait avec. Et puis elle le sait de confiance », peut-on lire. « Vivre avec Alain m’a guérie de la jalousie », résumait-elle. Les deux acteurs s’étaient retrouvés sur les planches en 2007 pour jouer Sur la route de Madison au théâtre Marigny.

Mireille Darc a fréquenté la mort

« J’ai fréquenté la mort, je l’ai vue. Je connais presque son odeur. » Mireille Darc tient ces propos dans une interview sur TV5 Monde en 2016 alors qu’elle revient sur ses deux opérations du cœur. « C’est quelque chose [la mort] que j’ai perçu plusieurs fois dans ma vie, donc aujourd’hui je n’en ai plus peur », confie-elle sur le plateau de la chaîne internationale. « Mais la mort, c’est aussi aimer la vie », reprend-elle. Mireille Darc a également réalisé un film sur la fin de vie en 2009, Voyage vers l’inconnu, diffusé sur France 2.

Une passion secrète

Actrice, réalisatrice… et photographe à ses heures. Mireille Darc avait tous les talents. En janvier 2016, elle montrait pour la première fois ses photographies en noir et blanc dans une exposition intitulée « Un après-midi à Saint-Germain-des-Prés ». Vingt-six clichés en noir et blanc de son modèle Chloé étaient dévoilés. Les photos avaient été prises l’été précédent dans un appartement tout juste restauré par son époux Pascal Desprez. « J’ai voulu rendre hommage à son travail en jouant sur les lignes et les courbes. En réalité, c’est un double jeu. C’est un flirt avec lui », expliquait-elle dans Le Figaro.