VIDEO. L'actrice Mireille Darc est décédée à l'âge de 79 ans

CINEMA La comédienne avait subi l'an dernier une troisième attaque cérébrale et avait été hospitalisée pour deux hémorragies cérébrales à Paris...

H. B.

— 

Mireille Darc en décembre 2012, sur le plateau du «Grand Journal».
Mireille Darc en décembre 2012, sur le plateau du «Grand Journal». — THOMAS SAMSON / AFP

L’actrice Mireille Darc est décédée ce lundi 28 août à l’âge de 79 ans, a annoncé sa famille à RTL. Son époux, l’architecte Pascal Desprez, et son ami Alain Delon étaient à son chevet.

En 2016, l’actrice française avait subi une troisième attaque cérébrale et avait été hospitalisée pour deux hémorragies cérébrales à Paris. En 1980, Mireille Darc, atteinte depuis l’enfance d’un souffle au coeur, avait également été opérée à cœur ouvert par le professeur Cabrol qui lui avait implanté une valve cardiaque. Elle avait à nouveau été opérée du cœur en 2013.

Mireille Darc, icône du cinéma français

Dans les années 1960-1970, Mireille Darc a été une icône du cinéma français notamment aux côtés de Brigitte Bardot. Ces dernières années, elle était passée de l’autre côté de la caméra, réalisant principalement des documentaires sociétaux.

>> A lire aussi : «Le cœur de Mireille Darc s'est arrêté 26 secondes. Il est reparti, Dieu merci», révèle Alain Delon

Mireille Darc, surnommée « La grande sauterelle » après la sortie du film éponyme en 1966, a tourné dans une cinquantaine de longs métrages pour le cinéma, dont près d’une quinzaine avec Georges Lautner. Silhouette élancée, casque blond platine coupé au carré, la jeune comédienne a rapidement conquis le grand public, avec son allure de vamp garçonne désinvolte et au grand coeur.

Délaissée par le cinéma, Mireille Darc était revenue dans les années 1990 sur le devant de la scène par la télévision, renouant avec la popularité dans des rôles de femme décidée et indépendante dans plusieurs séries. Elle tourne notamment dans des téléfilms populaires tels que Les coeurs brûlés ou Les yeux d’Hélène.