«Game of Thrones». Le grand final de la saison 7 a été à la hauteur des attentes

SPOILER Le septième et dernier épisode de la saison 7 de la série la plus populaire de ces dernières années a tenu toutes ses promesses...

Benjamin Chapon

— 

Jon Snow ne va plus porter ce nom pour longtemps, ses nouvelles initiales sont A.T.
Jon Snow ne va plus porter ce nom pour longtemps, ses nouvelles initiales sont A.T. — HBO

Dragons, morts-vivants, morts tout court, et trahisons… Le dernier épisode de la saison 7 de « Game of Thrones » a été diffusé dimanche soir sur HBO (et dans la nuit sur OCS en France). Et il a tenu toutes ses promesses en nouant définitivement tous les fils narratifs tissés depuis plus de six ans maintenant, dans la série la plus populaire de ces dernières années.

Si vous n’avez pas vu cet épisode ni les autres de la saison 7 et que vous voulez garder la surprise intacte, nous vous conseillons d’arrêter là votre lecture. Cet article contient de nombreux spoilers.

Après un sixième épisode épique où l’on aura vu, encore, les dragons de Daenerys à l’œuvre contre l’armée des morts, ce dernier épisode devait mener à la grande rencontre entre la reine Targaryen et la reine Cersei. On peut être déçu que cette saison ne se termine pas sur une grande bataille mais les nombreuses scènes de palabres furent tout aussi épiques.

Cersei plus seule que jamais

Les scénaristes ont pris un malin plaisir à écrire des dialogues savoureux entre des personnages que l’on suit depuis maintenant six saisons. Déjà amorcée dans l’épisode 6 avec, par exemple, la rencontre entre Jon Snow et Jorah Mormont ou celle entre Gendry et Béric Dondarrion, la mécanique des retrouvailles improbables a tourné à plein dans ce septième et dernier opus. Outre la rencontre entre Cersei et Daenerys, plutôt décevante, on a pris plaisir à voir Tyrion deviser à nouveau avec Bronn, définitivement l’un des meilleurs personnages de la série, Brienne retrouver Jaime.

>> «Game of Thrones»: Jouez à «Je tue, j’épouse, je couche…» avec les personnages de la série

La rencontre diplomatique avait pour but de présenter un front uni des humains contre les morts. Cersei a fait mine d’être convaincue par l’argumentaire de Tyrion mais finalement, elle compte bien, secrètement, laisser ses ennemis affronter seuls l’armée du roi de la nuit. Si elle pourra compter sur le renfort des mercenaires de la Compagnie dorée, son frère Jaime lui a tourné le dos et quitté Port-Réal (avec ses armées ?).

Un mort et une scène de sexe : back to basics

Pour ce qui est de l’action, la vraie, il fallait attendre le retour à Winterfell. Un mini-twist a vu la mort de Lord Baelish. Alors que l’on pouvait penser que cette gourde de Sansa était encore en train de se faire embobiner par Littlefinger, la « lady de Winterfell », bien aidée par les visions de son frère Bran, a finalement vu clair dans le jeu de son conseiller. Après un procès expéditif, il a donc été égorgé par une Arya experte.

>> A quelle vitesse vole un corbeau? Et un dragon? Le timing «un peu fumeux» de «Game of Thrones»

Le final a montré deux scènes d’anthologie. Au Nord, le roi de la nuit, monté sur son « dragon-zombie » (ou « dragon de glace », aucun terme officiel n’a émergé pour l’instant) a fait voler en éclats le Mur plusieurs fois centenaire grâce au souffle de feu bleuté de sa bestiole. Pendant ce temps-là, Daenerys et Jon ont couché ensemble alors même que l’on apprenait, pour de bon, la réelle identité de l'ex-Roi du Nord.

Aegon, septième du nom

Comme largement supputé par les fans grâce aux nombreux indices, Jon Snow est le fils de Rhaegar Targaryen (grand frère de Daenerys) et Lyanna Stark (sœur de Ned). Précision cocasse, c’est Samwell Tarly qui apprend à Bran que cet enfant est le fruit d’une union « officielle » puisque le prince avait épousé Lyanna après avoir répudié son ancienne femme. Comme quoi, la Corneille à trois yeux ne sait pas tout et Sam et ses livres peuvent encore servir…

Du coup, Jon Snow n’est définitivement pas un bâtard. Son vrai nom, choisi par sa mère avant sa mort, est Aegon Targaryen et, si il se retrouve un jour sur le trône de Fer, sa place légitime d’un point de vue dynastique (Daenerys ne va pas apprécier), il portera le titre de Aegon VII Targaryen, septième du nom, roi des Andals et des Premiers Hommes, seigneur des Sept Couronnes et protecteur du Royaume.

>> «Game of Thrones » : La saison 8 pourrait débarquer avec un an de retard