Orages violents: Plusieurs peintures du musée du Louvre ont été abîmées

CULTURE Dimanche dernier, des trombes d’eau se sont abattues sur Paris, transformant le métro en pataugeoire… et abîmant certains tableaux inestimables…

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration du Louvre, 7 juin 2017.
Illustration du Louvre, 7 juin 2017. — Francois Mori/AP/SIPA

"Quatre Saisons" de Nicolas Poussin victime de l’orage. Plusieurs œuvres peintes exposées au Louvre ont été abîmées pendant les violents orages survenus à Paris dans la nuit de dimanche à lundi derniers, selon un communiqué du musée parisien.

>> A lire aussi : VIDEO. Orages à Paris: Plusieurs stations de métro fermées pour cause d’inondations

Des coulures d’eau sur plusieurs tableaux

« Dans la salle des Sept-Cheminées, des coulures d’eau ont été observées sur le vernis de deux des "Quatre Saisons" de Nicolas Poussin ("Le Printemps" et "L’Automne") et une œuvre de Jean-François de Troy, "Le Triomphe de Mardochée" », indique ce communiqué mis en ligne jeudi soir.

Les tableaux mis en réserve

Des orages violents ont éclaté à Paris dans la soirée du 9 juillet et la matinée du 10, entraînant un déluge d’eau (68 mm d’eau, dont 49 en une heure dimanche) sur la capitale.

Ces tableaux ont été immédiatement mis en réserve « par précaution » et la direction attend à présent le rapport des restaurateurs sur l’état des œuvres.

Trois tableaux évacués

Trois autres tableaux, de Georges de La Tour et d’Eustache Le Sueur, ont également été évacués, en raison de traces d’eau sur les murs où ils étaient exposés dans les salles de peinture françaises du XVIIe siècle, au 2e étage de l’aile Sully.

Des salles fermées lundi dernier 

Des infiltrations d’eau ont de fait entraîné la fermeture de certains espaces et l’évacuation préventive d’œuvres du département des peintures, mais également du département des antiquités égyptiennes.

Les espaces concernés sont l’entresol de l’aile Denon (salles des Arts de l’Islam et de l’Orient méditerranéen à l’époque romaine), le 1er étage de l’aile Sully (salle des Sept-Cheminées, escalier Henri IV) et le 2e étage de la cour Carrée (certaines salles de peinture française). Lundi, le musée avait normalement rouvert à 9h, à l’exception des salles précitées.