Série TV: L'acteur Nelsan Ellis, Lafayette dans «True Blood» est décédé à 39 ans d'une crise cardiaque

DISPARITION C'est son manager qui l'a annoncé sur CNN...

20 Minutes avec AFP

— 

Nelsan Ellis, 39 ans, est décédé des suites d'une crise cardiaque.
Nelsan Ellis, 39 ans, est décédé des suites d'une crise cardiaque. — MediaPunch/Shutterstock/SIPA

Il faisait partie de la grande famille HBO. Nelsan Ellis est décédé des suites d’une crise cardiaque, à seulement 39 ans, ce samedi.

Si vous êtes un fan de True Blood, vous connaissez sans nul doute son visage, lui qui incarnait Lafayette, le cuisinier gay et médium de la série où coexistent humains et vampires et qui compte sept saisons. L’acteur, qui s’est fait connaître grâce à son personnage, le préféré des fans de la série, avait également réussi à percer sur grand écran, en s’appuyant sur cette popularité.

>> A lire aussi : «True Blood»: Tourbillon de sexe et de sang, pourquoi la série de vampires est subversive

Hommages en cascade

« Nous sommes extrêmement attristés par le décès de Nelsan Ellis », a déclaré HBO dans un communiqué samedi. « Nelsan était un membre de longue date de la famille HBO, qui se souviendra affectueusement de son interprétation révolutionnaire de Lafayette (…) Nelsan manquera profondément à tous ses fans et à nous, chez HBO ».

Dès l’annonce de son décès, les hommages ont afflué sur les réseaux sociaux.

« Mon cœur est brisé en pensant à ses enfants et sa famille », a écrit l’actrice Octavia Spencer, l’une des vedettes de « La Couleur des sentiments ». « Il était tellement drôle. Il me manquera ».

Joe Manganiello, acteur de « True Blood » également, s’est dit sur Twitter « dévasté par la perte de (son) ami et partenaire à l’écran Nelsan Ellis ». « C’était une personne merveilleuse, un pionnier et un artiste unique ».

Nathan Ellis était un ancien élève de la prestigieuse école Juilliard à New York. Il était apparu notamment dans « Le Soliste », qui évoquait la vie d’un sans-abri violoniste et violoncelliste, et dans « La Couleur des sentiments », qui dépeignait la condition des employées de maison noires dans le Mississippi des années 1960. Il avait aussi incarné Martin Luther King Jr dans « Le Majordome » (2013).