VIDEO. Portrait officiel de Macron: Qui est Soazig de La Moissonière, la photographe du Président?

MEDIAS La photographe de 36 ans a signé le portrait officiel du président de la République...

Fabien Randanne

— 

Emmanuel Macron au Touquet face aux photographes, le jour du second tour de la présidentielle, le 7 mai 2017.
Emmanuel Macron au Touquet face aux photographes, le jour du second tour de la présidentielle, le 7 mai 2017. — Philippe HUGUEN / AFP

« Merci pour votre intérêt. Je n’ai pas pour habitude de répondre aux interviews. Aussi je ne donnerai pas suite. » Voilà ce qu’a répondu ce mardi Soazig de La Moissonière à 20 Minutes qui voulait lui demander – comme sans doute la plupart des autres médias français – ce que cela fait de signer la photo officielle du président de la République.

La photographe de 36 ans cultive une certaine discrétion, il va falloir faire avec pour chercher à en savoir davantage sur elle.

Regards, cris et sourires

Sur son site Internet, on apprend qu’elle a entamé sa carrière artistique au théâtre. Après cinq ans de formation au Cours Florent, elle devient metteur en scène. Il y a onze ans, elle tourne le dos à cour et jardin et se consacre à son autre passion : la photographie.

Sa première source d’inspiration est la rue, les « expressions sur lesquelles on ne s’attarde pas, ces regards, ces sourires, ces cris qui s’inscrivent dans le décor de notre société », dixit la présentation de son site.

Son compte Instagram en témoigne, il n’est peuplé que de portraits d’inconnus croisés dans les transports et saisis à l’iPhone.

#sncf #LaBulleDesTransports #transports #2hDeRetard

A post shared by Soazig De la Moissonniere (@soazigdelamoissonniere) on

Après s’être lancée en indépendante, Soazig de La Moissonière réalise des portraits, aborde l’univers politique côté porte-parole et militants. En 2012, elle est choisie par François Bayrou pour être sa photographe officielle. Elle immortalise la campagne du candidat du MoDem à l’Elysée et signe le portrait essaimé sur l’affiche dans toutes les communes de France.

De dos face au Louvre

En mai 2016, elle s’intéresse aux militants d’En Marche ! sans s’imaginer, peut-être, que le parti trusterait un an plus tard les sièges de l’Assemblée nationale. Mars 2017 : Emmanuel Macron fait de Soazig de La Moissonière sa photographe officielle. « J’ai juste fait une candidature spontanée », répond l’artiste à un internaute.

De l’affiche du candidat à ses premiers pas dans le costume présidentiel, elle immortalise - avec son Canon 5D Mark IV - quelques-uns des clichés les plus marquants du début de mandant de l’homme politique, dont celui sur lequel il apparaît, de dos, face à la pyramide du Louvre, une poignée d’heures après son élection. Ou encore, ce portrait officiel, dévoilé ce jeudi, et qui rejoindra les bustes de Marianne et les drapeaux tricolores des mairies françaises pour compléter la déco républicaine.

« Le noir et blanc n’est pas contraire à la modernité »

Sur son compte Twitter, elle fait preuve de patience avec ceux qui ne la ménagent pas, remercient ceux qui la félicitent de son travail et répond aux questions de certains curieux. Combien de photos prend-elle chaque jour ? « Ça dépend. J’essaye de shooter le moins possible mais le mieux possible. Enfin j’essaye », écrit-elle à un twitto.

Sur ce réseau social, elle publie ses photos en noir et blanc. « Question d’habitude », explique-t-elle à ceux qui lui demandent pourquoi. Elle précise que les versions en couleur sont disponibles sur son site et ajoute parfois : « Pour moi, le noir et blanc n’est pas forcément contraire à la modernité ».