J'aime pas le classique, sauf... cet été dans les festivals

FESTIVAL Cet été, «20 Minutes» vous emmène sur la route des festivals de musique classique pour profiter de concerts en plein air...

Claire Barrois

— 

Le festival Cordes en ballade propose des concerts à Aubenas.
Le festival Cordes en ballade propose des concerts à Aubenas. — Laurent Bugnet
  • Cet été, « 20 Minutes » vous propose de découvrir la musique classique en allant au concert.
  • Sur votre lieu de vacances, chez vous, il y en a pour tous les goûts et dans toute la France.
  • Nous avons sélectionné les concerts les plus originaux qui se déroulent en extérieur pour vous permettre d'apprécier au mieux la musique, même si vous n'y êtes pas habitués.

Vous n’aimez pas le classique ? Rassurez-vous, votre cas n’est pas désespéré. Mais Stéphane Dorin l’affirme, « on va de manière plus détendue à un festival d’été en plein air. Ce n’est pas grave si les enfants font un peu de bruit sur le côté et il y a moins de décorum, c’est plus accessible », ajoute le sociologue, auteur de La musique classique et ses publics (éd. Archives contemporaines). Alors 20 Minutes se propose de vous suggérer quelques concerts sympas, au cas où…

>> A lire aussi : J'aime pas le classique, sauf... quand je mange

Un dialogue entre les musiciens l’orchestre de chambre de Paris et les habitants d’un immeuble de la place d’Aligre (Paris 12e, le 6 juillet à 21h, le 7 juillet à 19h et 21h) sous les yeux d’un public installé gratuitement dans des transats. Violon sur le sable qui rassemble 50.000 personnes sur la plage. Ou encore diverses randonnées-concerts, cet été la musique classique se vend sous toutes ses formes et nous permet de profiter de toutes sortes de paysages en France.

  • « Apéritif champêtre et musical » aux Rencontres musicales d’Evian

Evian-les-Bains, son tourisme, son lac. La vie de la ville tourne autour de l’eau, et le festival des Rencontres musicales d’Evian s’en est servi pour créer un parcours en musique, de la source, au plateau de Gavot, jusqu’à la Grange au Lac qui est posée dessus. Le 30 juin, à l’occasion de l’ouverture du festival, vous pourrez assister gratuitement à un apéritif champêtre et musical, au plateau de Gavot. Au programme, les quatuors 1 et 2 de Schumann interprétés par le quatuor Modigliani.

Concert gratuit, le 30 juin à 19h au plateau de Gavot, à Evian (Haute-Savoie)

 

  • « Klezmer Rapsody » aux Cordes en ballade

Pour ce concert de Cordes en ballade, on sort du classique-classique : après une première partie, composée de Bach, Vivaldi ou encore Tchaïkovsky, interprétée par les jeunes talents de la Spedidam (une sélection des meilleurs jeunes musiciens du répertoire classique), place à la musique traditionnelle des juifs ashkénazes d’Europe centrale. Le programme, inconnu, sera interprété par des invités eux aussi surprise venus de Corée, Tunisie, France et Europe de l’Est. Un vrai rassemblement !

De 12 à 25 euros, le 13 juillet à 21h, cour de la mairie annexe, 10, rue Georges Couderc, à Aubenas (Ardèche).

 

  • « A chacun son court » à Violon sur la ville

Jean-François Zygel, André Manoukian, deux pianos, un court de tennis. Et c’est parti pour un match un peu spécial organisé par Violon sur la ville. L’année dernière déjà, ils s’étaient affrontés à coups de claviers. Battu par Jean-François Zygel l’année dernière, André Manoukian vient jouer sa revanche à coups de musique improvisée sur le court central du Garden Tennis de Royan au moment du coucher du soleil.

15 euros, le 21 juillet à 21h30, au Garden Tennis, 4, allée des Rochers, à Royan (Charente-Maritime).

Match de piano #violonsurlesable #violonsurlaville #royan #gardentennis #piano #charentemartime #manoukian #zygel merci à @philmercy

A post shared by christophe zirnhelt (@christophe_zirnhelt) on

 

  • « Journée Canigou, du haut en bas » au festival Pablo Casals

2785 m, 6h du matin, le soleil qui se lève… Vous voyez le tableau ? Deux possibilités s’offrent à vous : observer le paysage en écoutant distraitement la musique, ou vous concentrer sur la musique en laissant vos yeux vagabonder. Et l’expérience se poursuit toute la journée pour se terminer dans la magnifique grotte des Grandes Canalettes. Au programme de cette journée un peu folle du festival Pablo Casals : Haydn, Mozart, Schubert ou encore… Pablo Casals.

Concert du matin gratuit, les autres concerts entre 10 et 37 euros, le 30 juillet à 6h, 12h et 21h au sommet du Canigou, puis au casino de Vernet les Bains et à la grotte des Grandes Canalettes (Pyrénées-Orientales).

 

  • « Aïda » aux Chorégies d’Orange

Le théâtre antique le mieux préservé au monde accueille depuis plus de quarante ans les Chorégies, un festival classique au cours duquel se côtoient aussi bien les grosses productions que les chanteurs solistes. Pour la clôture de l’édition 2017, place à Aïda, le célèbre opéra de Verdi, qui permettra à chacun d’admirer l’incroyable acoustique du lieu, capable d’accueillir pas moins de 8.600 spectateurs.

De 23 à 198 euros, le 5 août à 21h30, au théâtre antique d’Orange (Vaucluse).

 

  • « Promenade musicale » aux Musicales de Pommiers

De plus en plus de festivals proposent des promenades, randonnées concerts pour valoriser le patrimoine architectural et/ou naturel autour des concerts. Les Musicales de Pommiers vont un tout petit peu plus loin en proposant une visite guidée du prieuré de Pommiers, commentée par un professionnel du lieu. Au cours de la promenade, quatre interventions musicales viennent illustrer les différentes époques de construction du prieuré.

De 6 à 25 euros, le 12 août, au prieuré de Pommiers (Rhône).

A post shared by Viken Dupinian (@vikvik69) on

 

  • « An English Garden » aux Rencontres dans les jardins de William Christie

Depuis 1985, le claveciniste William Christie s’est installé dans une demeure du XVIe siècle à Thiré, en Vendée, qu’il a restaurée et ouverte au public, notamment en créant un festival en 2012. Le festival qu’il a créé en ces lieux propose de la musique baroque et des ateliers musicaux ouverts aux plus jeunes dans les jardins, eux aussi restaurés. Le soir, une scène flottant sur un miroir d’eau propose un spectacle unique. On peut aussi rester pour des méditations…

De 12 à 25 euros, les 19 et 20 août à 20h30, au jardin des voix, 32, rue du Bâtiment, à Thiré (Vendée).

Festival dans les jardins de William Christie 2016 #musique #baroque #concert #Thiré #vendée #williamchristie #émotionmusicale

A post shared by Departement de la Vendée (@departement_vendee) on

 

  • Aubade symphonique au jardin au Festival de La Chaise Dieu

Le 51e Festival de La Chaise Dieu propose « un temps privilégié de ressourcement dans un environnement naturel préservé à l’écoute des grands chefs-d’œuvre de la musique sacrée et symphonique ». Soit, plus concrètement, des grands classiques et des classiques un peu moins connus, dans les plus beaux lieux de la région. Pour ce concert dans le jardin Henri-Vinay, place, entre autres, aux Suites de l’opéra Carmen de Bizet.

Concert gratuit, le 26 août, au jardin Henri-Vinay, 5 Cours Victor-Hugo au Puy-en-Velay (Haute-Loire).

#wednesday #afternoon #nature 🌺🌸🌳

A post shared by Ludivine (@ludivine_mth) on

 

  • Concert bonus : Les gondoliers de Verbier au Verbier festival

Décidément, les programmateurs ont de l’imagination, et on n’a pas résisté à l’envie de vous ajouter un petit concert bonus. Le Verbier festival repousse les limites de l’imagination en proposant des concerts dans les télécabines qui mènent aux lieux des « vrais » concerts. Jazz, musiques du monde et la musique électronique sont au programme des remontées mécaniques. Maximum deux spectateurs et deux musiciens par cabine.

Concerts gratuits à l’achat d’un ticket de transport des remontées, les 22 et 29 juillet de 9h30 à 11h, aux télécabines de Verbier, en Suisse.

>> A lire aussi : QUIZ. Connaissez-vous ces musiques classiques utilisées dans des publicités?