Honneur aux Christophe

MUSIQUE Les 9e NRJ Music Awards ont consacré, samedi soir à Cannes, ...

Avec agence

— 

Les chanteurs Christophe Willem et Christophe Maé ont remporté deux trophées chacun aux 9e NRJ Music Awards, émission diffusée samedi soir sur TF1 et NRJ en direct de Cannes, à la veille de l'ouverture du Midem.

Les trophées ont été attribués selon le vote du public.

Christophe Willem a été désigné révélation française et a remporté le prix de l'album français de l'année pour «Inventaire». Christophe Maé a été élu artiste masculin français de l'année et a remporté le prix de la chanson française de l'année pour «On s'attache».

Parmi les autres lauréats figurent le Libano-Anglais Mika, les Américains Justin Timberlake et Britney Spears (qui n'étaient pas présents) ou les Allemands de Tokio Hotel.

La présence de Michael Jackson avait un temps été envisagée à l'occasion du 25e anniversaire de l'album «Thriller», avant que l'Américain ne renonce finalement à sa venue. Un message qu'il avait enregistré a été diffusé à l'antenne.

L'Anglaise Amy Winehouse a également dû annuler sa venue car elle vient d'entrer en cure de désintoxication.

Douze des treize trophées ont été attribués selon les votes du public exprimés jusqu'au 13 janvier sur les sites internet de NRJ et TF1. Les organisateurs ont revendiqué le nombre record de 44 millions de votes. La chanson française de l'année a été déterminée selon les votes du public par SMS et téléphone durant l'émission.

Palmarès:

- Révélation française: Christophe Willem

- Révélation internationale: Mika

- Artiste féminine française: Jenifer

- Artiste féminine internationale: Avril Lavigne

- Artiste masculin français: Christophe Maé

- Artiste masculin international: Justin Timberlake

- Groupe français: Superbus

- Groupe international: Tokio Hotel

- Chanson internationale: «Don't stop the music» de Rihanna

- Chanson française: «On s'attache» de Christophe Maé

- Album français: «Inventaire» de Christophe Willem

- Album international: «Blackout» de Britney Spears

- Clip de l'année: Fatal Bazooka