Bob Dylan accusé de plagiat pour le discours de son prix Nobel de littérature

COPIER COLLER Une écrivaine américaine a remarqué que des passages du texte du rockeur ressemblaient fortement à des analyses de « Moby Dick » publiées sur Internet…

20 Minutes avec AFP

— 

Bob Dylan en février 2015.
Bob Dylan en février 2015. — Frazer Harrison / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Bob Dylan a-t-il fait du copier-coller ? Oui, affirme l’écrivaine Andrea Pitzer qui s’est penchée, pour Slate, sur le discours d’acceptation du prix Nobel de littérature 2016. Elle a constaté que, dans le texte du rockeur américain, une vingtaine de références à Moby Dick ressemblaient fortement à des extraits de l’analyse du roman de Herman Melville publiée sur SparkNotes, un site Internet de littérature pour étudiants.

Bob Dylan esquisse dans son discours une poétique de la chanson en convoquant Homère et Moby Dick, roman publié en 1851. Il cite par exemple Herman Melville, qui qualifie la baleine Moby « d’incarnation du mal ». Or, comme le souligne Andrea Pitzer cette phrase n’apparaît pas dans le livre mais bien dans un des résumés de SparkNotes.

Un discours exigé pour recevoir plus de 800.000 dollars

Dans son article, l’écrivaine américaine rappelle que le rockeur adapte des musiques ou des passages littéraires dans ses chansons. « Dylan reste si dépendant des crédits, que retracer ses sources est devenue une véritable industrie », écrit-elle.

Bob Dylan a transmis son discours à la dernière minute à l’Académie suédoise, condition exigée pour recevoir son prix doté de 923.000 dollars (env. 826.000 euros).