M. Pokora s’en prend aux journalistes «bien-pensants»

MUSIQUE L'artiste se désole qu’on ne reconnaisse pas toujours son talent...

L.B.

— 

Le chanteur M. Pokora
Le chanteur M. Pokora — WENN

Le juré de The Voice revient sur sa carrière et tacle la presse parisienne qui méprise son travail. Dans une interview au Figaro, M. Pokora, Matthieu Tota de son vrai nom, qui a fait ses débuts avec le boys-band Linkup, se désole qu’on ne reconnaisse pas toujours son talent.

« 90 % de mon public vit en province »

« En 2003 quand j’ai remporté le télé-crochet Pops­tars sur M6, j’aurais pu n’être qu’un produit marketing. Je n’avais aucune crédibilité. C’est vrai. Mais aujourd’hui ? Personne ne fait ce que je fais sur scène et les critiques bien-pensants ne reconnaissent pas ce talent-là. »

Et de reprendre : « Je sais parfaitement que 90 % de mon public vit en province. » Il en est fier. Son dernier album de reprises de Claude François, My Way, a été vendu à 500.000 exemplaires et son My Way tour cartonne. Seule la reconnaissance de son public a de l’importance à ses yeux.