Le manuscrit d’un «prequel» d’Harry Potter a été volé, et J.K. Rowling est en panique

RELIQUE L’auteure de la saga, J.K. Rowling, demande expressément à ses fans de ne pas l’acheter…

Anne Demoulin

— 

Daniel Radcliffe dans Harry Potter et la chambre des secrets.
Daniel Radcliffe dans Harry Potter et la chambre des secrets. — Warner Bros.

Alerte à tous les fans de la saga Harry Potter ! Une histoire de 800 mots, écrite de la main de J.K. Rowling, sur une carte postale en 2008, a été dérobée au domicile d’un collectionneur britannique anonyme.

La carte postale avait été adjugée environ 30.000 euros dans le cadre d’une vente aux enchères au bénéfice de PEN, une association de défense de la liberté d’expression.

Le vol d’une histoire… de Maraudeurs

Sur cette carte postale, une histoire brève met en scène James Potter, le père d’Harry, et Sirius Black. Elle se déroule trois ans avant la naissance d’Harry, à la fin de la scolarité à Poudlard des Maraudeurs, en pleine première guerre contre Voldemort.

Sur la dernière ligne de la carte postale est écrit : « Tiré de la préquelle que je ne suis PAS en train d’écrire - mais je me suis bien amusée ! J.K. Rowling 2008 ».

L’auteure J.K. Rowling s’est associée à la police pour demander aux fans de ne pas l’acheter sur Twitter. « Ne l’achetez pas si on vous le propose s’il vous plaît. À l’origine, il a été mis aux enchères pour English Pen, l’acheteur supportait la liberté des auteurs en participant à l’enchère », écrit l’écrivaine.

La police britannique demande, quant à elle, à tout individu qui aurait des informations de coopérer avec ses services.

Le 3 mai, la police de Londres avait annoncé qu’une édition originale signée d’Harry Potter et les reliques de la mort avait été dérobée chez un particulier, comme le rappelle La Gazette du sorcier, site de référence francophone sur Harry Potter. Le mauvais sort s’acharne sur les fans du sorcier.