VIDEO. Javier Bardem ne supporte pas la violence au cinéma

CINEMA L’acteur est très mal à l’aise quand il doit tourner des scènes violentes…

20 Minutes avec agences
— 
L'acteur Javier Bardem à l'avant-première de La Belle et la Bête à Los Angeles
L'acteur Javier Bardem à l'avant-première de La Belle et la Bête à Los Angeles — WENN

Javier Bardem a beau avoir joué des rôles très sombres dans des films où les scènes de violence ne manquent pas, comme Skyfall, il ne supporte pas ça. « Je ne peux pas regarder ça, je ne supporte pas ça », a-t-il confié à GQ.

Dans son interview, l’acteur a expliqué que cette allergie à la violence lui venait d’un souvenir de bagarre pendant son enfance. Cela a d’ailleurs rendu certains moments de sa carrière plutôt compliqués et ses collègues n’ont pas hésité à se moquer de lui.

Des moments de gêne

Javier Bardem raconte ainsi que le tournage de No Country For Old Men, a été très particulier. Dans ce film des frères Coen, il incarne le tueur à gage psychopathe Anton Chigurh.

« Pourquoi ai-je fait No Country For Old Men si je déteste la violence ? Oui, je sais, je sais. Vous auriez dû me voir quand la caméra arrêtait de tourner. Quand elle s’arrêtait, je suppliais les frères Coen. "Enlevez-moi ce flingue de ma vue les gars, s’il vous plaît". Je vous jure, ils riaient tellement. Je les adore, ce sont des génies, mais c’était dur et je ne leur pardonnerai jamais cette horrible coupe de cheveux », a ajouté Javier Bardem.