VIDEO. Kristen Stewart réalise un clip de Chvrches et soutient le planning familial américain

MONDE Après un clip du groupe Sage + The Saints et un court-métrage présenté au prochain festival de Cannes, c'est la troisième fois que l'actrice américaine enfile sa casquette de réalisatrice...

20 Minutes avec agence

— 

Kristen Stewart et son nouveau look à l'avant première de «Personal Shopper» à Los Angeles
Kristen Stewart et son nouveau look à l'avant première de «Personal Shopper» à Los Angeles — Rob Latour/Shutterstock/SIPA

Kristen Stewart passe de nouveau derrière la caméra. L’actrice de 27 ans a réalisé le clip vidéo de Down Side of Me, un titre du groupe Chvrches qui sera présent sur la compilation 7-inches for Planned Parenthood, réalisée en soutien au planning familial américain.

Outre le groupe électro écossais, des artistes comme Björk, Sleater Kinney, John Legend ou St. Vincent, la petite amie de Kristen Stewart, ont collaboré au projet, qui entend notamment répondre aux attaques de Donald Trump visant les organisations permettant aux femmes d’exercer leur droit à l’avortement.

Le planning familial, une structure menacée

Si le président des Etats-Unis met ses menaces de fermeture du planning familial à exécution, « des millions d’Américains vont perdre l’accès aux services de santé basiques, incluant les dépistages de MST, de cancers et leur traitement ainsi que l’accès aux moyens de contraception », s’inquiète le collectif à l’origine de 7-inches for Planned Parenthood, cité par Konbini.

Quant à Lauren Mayberry, la chanteuse de Chvrches, elle estime dans un communiqué que les paroles de Down Side of Me « peuvent être vues comme une manière de soutenir le principe du projet. Nous devrions tous faire confiance à nos gouvernements pour défendre nos intérêts. Et s’ils ne le font pas, on devrait pouvoir les interpeller et leur demander des comptes ».

>> A lire aussi : Planning familial : Des Américaines appellent à faire un don… au nom de l'anti-IVG Mike Pence

Gros plans et fondus au programme

Après le clip de la chanson Take Me to the South, interprétée par Sage + The Saints, et le court-métrage Come Swim, présenté au prochain Festival de Cannes dans la catégorie « Les séances spéciales », c’est donc pour une cause qui lui tient à cœur que Kristen Stewart a pour la troisième fois enfilé sa casquette de réalisatrice.

Dans sa mise en scène de la vidéo de près de six minutes, l’actrice américaine enchaîne les gros plans sur les mains et les visages mais aussi les fondus pour mettre en images le titre où se mêlent tristesse et espoir.

>> A lire aussi : Droit à l'avortement, planning familial: Les droits des femmes, enjeu majeur du mandat de Donald Trump