Culture

Où l'herbe n'est pas si verte

L'Australien Shaun Tan aurait pu participer au débat sur les « mémoires dessinées » qu'organise le festival : son album, Là où vont nos pères (Dargaud) s'inspire en effet du phénomène d'émigration massive vers les Etats-Unis, au début du siècle der...

L'Australien Shaun Tan aurait pu participer au débat sur les « mémoires dessinées » qu'organise le festival : son album, Là où vont nos pères (Dargaud) s'inspire en effet du phénomène d'émigration massive vers les Etats-Unis, au début du siècle dernier. Le personnage central, un père de famille modeste, part pour un supposé pays de cocagne. Là, il se heurte à la réalité du déracinement et à la cruauté de la séparation. D'une beauté graphique absolue, ce récit en teintes sépia dégage une poésie douce-amère... et un message à dimension universelle, qui explique l'absence totale de texte et de dialogues.