Daniel Darc, la poésie en mode suprême

B. C. - ©2008 20 minutes

— 

Pour rire, Daniel Darc dit qu'Amours suprêmes est « son album le plus gai ». Mais L'ex-Taxi Girl ressasse toujours les amours qui tournent mal et la mort inéluctable, sur fond de rock sous tension et de blues écorché. Trois ans après l'album de la renaissance, Crève-coeur, et après avoir servi Marc Lavoine ou Alizée, son écriture est plus sinueuse que jamais. Avec Amours suprêmes (titre en hommage au Love Supreme de John Coltrane, son jazzman fétiche), Daniel Darc tutoie les poètes géniaux qu'il vénère, de Dylan à Charles Péguy.