TF1 à la chasse à l'auteur malveillant

TELE Un livre brûlot pas encore sorti désarçonne TF1...

R. B.

— 

La suppression de la publicité sur les chaînes publiques de télévision, envisagée par le président Nicolas Sarkozy, chamboulerait le marché publicitaire français en entraînant des reports de budgets, notamment vers les chaînes privées, les radios ou encore l'affichage.
La suppression de la publicité sur les chaînes publiques de télévision, envisagée par le président Nicolas Sarkozy, chamboulerait le marché publicitaire français en entraînant des reports de budgets, notamment vers les chaînes privées, les radios ou encore l'affichage. — Bertrand Guay AFP/archives

Tandis que "Madame Monsieur Bonsoir" sort jeudi dans les librairies (éd. du Panama), la pêche à l'auteur-de-brûlot continue dans la rédaction de TF1: qui sont les auteurs de ce livre aussi anonyme que peu corporate?

La direction n’a pas encore démasqué ceux qui peignent un PPDA feignasse ou une Claire Chazal «Marie-Antoinette». Mais mercredi, le bouquin a animé toutes les discussions, d'un déjeuner entre la directrice des reportages Catherine Nayl et les chefs de services, à la conférence de prévisions de 16 heures pour le JT du soir.

PPDA y est arrivé en s'excusant de son retard et a rappelé que sa porte était «ouverte à tous» (le livre le taxe d'être odieux avec tout et tout le monde). Il l'a dit aux journalistes: pour lui, l'essai est sans doute «une entreprise de déstabilisation extérieure». Chacun y va de son hypothèse: d'autres sources avancent que le pamphlet, «très mal écrit mais parfois bien renseigné», ne peut être l'oeuvre de journalistes et viendrait peut-être des équipes techniques.

Pour réchauffer l'ambiance, le pot de rentrée est prévu jeudi à 17h30.