La grève et maintenant, des licenciements?

CINEMA Warner Bros compte annoncer des départs à ses salariés...

— 

Non ce n'est pas la police de Los Angeles qui a rejoint le mouvement mais deux des acteurs de la série complètement loufoque «Reno 911» diffusée en France sur Pink TV.
Non ce n'est pas la police de Los Angeles qui a rejoint le mouvement mais deux des acteurs de la série complètement loufoque «Reno 911» diffusée en France sur Pink TV. — SIPA

Après l'annulation des Golden Globes, la crise continue à Hollywood. La grève des scénaristes américains de cinéma et de télévision, entrée dans son troisième mois, risque de se traduire par des centaines de licenciements dans les prochains jours, a rapporté mercredi le quotidien Variety.

Le studio Warner Bros. a prévenu plus de 1.000 employés de ses studios qu'un nombre non précisé de licenciements serait annoncé ce mois-ci.

Aucune sortie de crise ne s'annonce entre le syndicat des scénaristes (WGA) et celui des producteurs (AMPTP). "Nous devons commencer à réduire notre activité en raison du déclin de l'activité de production", écrit Warner Bros. dans une note interne citée par le journal.

Warner Bros., l'un des six grands studios de cinéma hollywoodiens, s'est refusé à tout commentaire officiel dans l'immédiat sur ces informations.

Par ailleurs, selon Variety, qui cite des chiffres de l'agence Film L.A., organisme délivrant les permis de tournage à Los Angeles, pas moins de 62 feuilletons télévisés ont dû cesser leur tournage faute de scénarios, "avec un impact économique direct de 160 millions de dollars par semaine".