Eurovision 2017: La Russie ne participera pas au concours en Ukraine

MUSIQUE Le retrait définitif de la candidature russe a été annoncé ce jeudi...

Fabien Randanne avec L.G.

— 

Ioulia Samoïlova avait été sélectionnée pour représenter la Russie à l'Eurovision 2017.
Ioulia Samoïlova avait été sélectionnée pour représenter la Russie à l'Eurovision 2017. — HO / Channel One /TV/ press service / AFP

On s’en doutait, c’est désormais confirmé. La Russie a annoncé jeudi qu’elle ne diffuserait pas l’Eurovision 2017 et qu’elle ne participerait pas non plus au concours. C’est la chaîne russe Channel One qui l’a indiqué dans un communiqué.

C’est la fin d’un feuilleton fait de tensions diplomatiques entre la Russie et l’Ukraine et de vaines tentatives de médiation de l’UER (Union européenne de radiotélévision) qui chapeaute le concours.

>> A lire aussi : Eurovision: Le résumé épisode par épisode du drama entre la Russie et l'Ukraine

Le cas Ioulia Samoïlova

En mars, les autorités ukrainiennes avaient interdit d’entrée sur le territoire la candidate russe Ioulia Samoïlova. La chanteuse s’était produite en concert en 2015 en Crimée, un an après l’annexion par La Russie de cette péninsule ukrainienne. Un fait qui a été perçu comme une prise de position politique et qui contreviendrait à la législation ukrainienne.

L’UER avait proposé que Ioulia Samoïlova se produise en direct via satellite depuis Moscou pour permettre sa participation à l’Eurovision. Mais l’idée a été refusée aussi bien par La Russie que par l’Ukraine. La délégation russe n’a pas voulu recourir à un plan B en envoyant un candidat de remplacement et les autorités ukrainiennes ont campé sur leurs positions. En conséquence, la participation de Ioulia Samoïlova à cette édition n’etait pas possible. En revanche, elle serait d’ores et déjà pressentie pour représenter la Russie à l’Eurovision 2018.

Dans un communiqué, l’UER « condamne fermement la décisions des autorités ukrainiennes d’interdire l’entrée du territoire » à la candidate russe et estime que cela « porte atteinte à l’intégrité » du concours.

Quarante-deux pays (et non plus quarante-trois) sont donc désormais en lice pour l’édition 2017 du concours. La finale se tiendra à Kiev le 13 mai et sera diffusée en direct sur France 2.