«Le Petit Prince» est le livre le plus traduit au monde après la Bible et le Coran

LIVRES L’œuvre est désormais traduite dans le dialecte de la région qui a inspiré Antoine de Saint-Exupéry pour son roman…

20 Minutes avec agence

— 

Illustration du Petit Prince, présentée dans le cadre d'une exposition à Paris le 11 avril 2013 pour célébrer les 70 ans du livre.
Illustration du Petit Prince, présentée dans le cadre d'une exposition à Paris le 11 avril 2013 pour célébrer les 70 ans du livre. — Francois Mori/AP/SIPA

Les amateurs pourront désormais lire la célèbre phrase « Dessine moi un mouton » en 300 langues différentes. La Fondation Antoine de Saint-Exupéry a annoncé que l’œuvre du Petit Prince venait d’être traduite en hassanya, un dialecte parlé dans le Sahara marocain.

C’est un hommage rendu à la région qui a inspiré le conte à l’auteur, Antoine de Saint-Exupéry. Le Petit Prince est devenu du même coup le livre le plus traduit dans le monde, après la Bible et le Coran, rapporte France Info.

Inspiré par le climat marocain

Six ans après son service militaire au Maroc en 1921, l’aviateur français était devenu chef d’aéroplane de la compagnie Aéropostale Latécoère, à Cap Juby (aujourd’hui Tarfaya) entre Oued Noun (Maroc) et le fleuve Sénégal (Mauritanie).

Une destination apparemment propice à l’écriture, puisqu’Antoine de Saint-Exupéry s’était inspiré du climat aride de cette partie du Maroc pour planter les décors de son célèbre conte, publié en 1943.

>> A lire aussi : Depuis l'espace, Thomas Pesquet lance un concours autour du «Petit Prince»

Le Petit Prince s’est vendu à 200 millions d’exemplaires, ce qui en fait le livre non-religieux le plus connu et le plus lu au monde.