On a interviewé Jésus (enfin Mike Massy qui l'incarnera dans une comédie musicale)

INTERVIEW L’artiste libanais qui interprétera le rôle-titre de la comédie musicale « Jésus - De Nazareth à Jérusalem » a répondu aux questions de « 20 Minutes »…

Propos recueillis par Fabien Randanne

— 

Mike Massy interprète Jésus dans la comédie musicale de pascal Obispo et Christophe Barratier.
Mike Massy interprète Jésus dans la comédie musicale de pascal Obispo et Christophe Barratier. — Thibault Grabherr

Pascal Obispo dit de lui qu’il « a un léger accent qui lui donne beaucoup de charme ». Le Libanais Mike Massy incarnera Jésus dès le 17 octobre au Palais des sports de Paris, puis en tournée dans toute la France, dans la « fresque musicale » née de la collaboration entre l’interprète de Lucie et le metteur en scène Christophe Barratier. 20 Minutes a rencontré ce mardi cet artiste qui, à 34 ans, a dépassé d’un an le fameux « âge christique »…

>> Lire aussi: La comédie musicale sur Jésus se révèle

Comment vous êtes vous retrouvé dans cette aventure musicale ?

J’ai été contacté au Liban par Bruno Berberes [un célèbre directeur de casting] pour des projets dans lesquels je ne m’imaginais pas vraiment. Il a fait écouter ma reprise de Nature Boy, dans une version orientalisée, à Pascal Obispo qui a aimé ma voix et estimait que j’avais le physique pour incarner Jésus.

Ils m’ont fait venir à Paris, où j’ai fait des essais. Et le casting s’est donc très bien passé, mais il s’est étalé sur un an et demi quand même.

Se dire qu’on va interpréter Jésus, n’est-ce pas trop stressant ?

C’est très impressionnant car ce personnage historique représente beaucoup de choses pour moi qui ai été élevé dans une famille pratiquante [son père est chrétien orthodoxe, sa mère maronite]. Je devais comprendre Jésus à ma manière, mais je ne savais pas au départ si je devais apporter quelque chose de nouveau ou refaire ce qu’avaient fait d’autres dans le même rôle. J’ai travaillé sur des icônes, pour le regard notamment, j’ai relu l’Evangile pour comprendre les différents points de vue…

Appréhendez-vous la réaction du public français ?

J’ai déjà donné des concerts en tant qu’artiste solo en France. Mais je n’ai aucune expérience avec un tel spectacle. Je ne sais pas comment les gens vont accepter le rôle ou m’accepter moi. Je suis tout de même rassuré car je suis entre les mains d’une super équipe avec Christophe Barratier et Pascal Obispo.

Vous avez une carrière déjà bien lancée au Liban. Quel a été votre parcours ?

J’ai commencé la musique à 9 ans, j’ai fait le Conservatoire et j’ai commencé ma carrière à 14 ans avec ma première chanson. C’était un morceau chrétien, d’ailleurs, car je faisais partie de chorales. Mon premier album est sorti quand j’avais 21 ans, depuis il y en a eu huit autres dont un qui m’a valu de décrocher l’équivalent libanais d’une Victoire de la musique. J’ai aussi tourné dans des films, une série et fait du théâtre. En 2017, les gens peuvent accepter que l’on ait plusieurs cordes à son arc.