«Mass Effect Andromeda» met les rapports humains au cœur de la science fiction

JEUX VIDEO Le nouveau jeu « Mass Effect Andromeda », qui sort ce jeudi, ne devrait pas décevoir les fans de la saga de science-fiction...

Jean-François Morisse
— 
Si le joueur incarne un personnage unique (masculin ou féminin), il croisera la route de nombreux coéquipiers avec lesquels il pourra nouer des relations amicales voire sentimentales.
Si le joueur incarne un personnage unique (masculin ou féminin), il croisera la route de nombreux coéquipiers avec lesquels il pourra nouer des relations amicales voire sentimentales. — EA

C’est un peu le Star Wars du jeu vidéo, une fresque de science-fiction culte. Initiée en 2007, la célèbre trilogie Mass Effect fait voyager depuis les joueurs à travers l’espace à la rencontre d’espèces extraterrestres afin de lutter contre la menace des Moisonneurs.

>> A lire aussi : PlayStation 4 Pro : la 4K est-elle l'avenir proche du jeu vidéo ?

Après trois épisodes épiques et mémorables, le Commandant Shepard, héros de la saga, cède sa place à Ryder pour ce nouvel épisode baptisé Mass Effect Andromeda disponible sur PlayStation 4 (et Pro), Xbox One et PC.

Assurément, la science-fiction reste une thématique en vogue après le jeu Horizon Zero Dawn de ce début d’année et en attendant Prey, le 5 mai prochain. Une tendance par ailleurs très présente au cinéma (Passengers, Premier contact, Life, Blade Runner 2049, Alien Covenant…) où les fresques de SF tentent régulièrement de voler la vedette aux super-héros, sauf quand les deux thématiques se rejoignent comme dans le prochain Gardiens de la Galaxie 2 (en salle le 25 avril).

A bord d'un nouveau véhicule, le joueur explore de vaste étendues à la rencontre de nombreuses races extraterrestres.
A bord d'un nouveau véhicule, le joueur explore de vaste étendues à la rencontre de nombreuses races extraterrestres. - EA

Fresque SF oblige, Mass Effect Andromeda, c’est avant tout une invitation au voyage au milieu de paysages imaginaires magnifiques. « Espace, frontière de l’infini vers laquelle voyage notre vaisseau spatial, l’Enterprise. Sa mission de cinq ans : explorer de nouveaux mondes étranges, découvrir de nouvelles vies, d’autres civilisations », pouvait-on entendre à l’ouverture de chaque épisode de la série télévisée Star Trek. Un credo que Mass Effect Andromeda peut parfaitement reprendre à son compte tant l’univers à explorer est vaste. Il faut compter des dizaines d’heures de jeu pour explorer de fond en comble chacune des planètes qui composent cette galaxie inédite. Un périple passionnant à travers les étoiles à la rencontre de nombreuses races et entités extraterrestres.

Des scènes d'action nombreuses et bien plus dynamiques que celles des précédents volets.
Des scènes d'action nombreuses et bien plus dynamiques que celles des précédents volets. - EA

« La figure de l’extraterrestre, c’est une occasion de penser l’homme et l’humanité, explique David Morin Ulmann, sociologue et passionné de science-fiction. L’extraterrestre est une figure qui a toujours, fasciné et inquiété l’homme en même temps. » Ce voyage au cœur d’une galaxie inconnue est aussi, pour le joueur, l’occasion de faire des rencontres avec toutes ces races extraterrestres exotiques et fascinantes. Les relations qu’il va nouer avec ces protagonistes sont au cœur de l’expérience Mass Effect.

La mécanique des sentiments

Il est en effet possible de se lancer dans une relation amicale ou sentimentale avec n’importe quel membre de son équipage. C’est un peu l’ADN de la série Mass Effect : les choix du joueur déterminent ses relations aux autres. Des décisions qui impactent parfois le scénario et donnent au joueur l’impression de pouvoir influencer le cours de l’histoire mais qui surtout tissent une trame sentimentale assez unique entre les personnages.

Mass Effect Andromeda est une véritable invitation au voyage dans un univers SF vaste, varié et souvent magnifique.
Mass Effect Andromeda est une véritable invitation au voyage dans un univers SF vaste, varié et souvent magnifique. - EA

En permettant au joueur d’échanger de façon intime avec les personnages qui l’entourent, Mass Effect Andromeda donne au final une teinte très humaine à cette aventure qui se déroule dans un univers forcément high-tech. « Une bonne fiction est toujours une fiction qui questionne, concède David Morin Ulmann. La science-fiction est à ce titre une occasion idéale pour réfléchir. » Même si l’aventure nous emmène aux confins de la galaxie, elle s’appuie sur notre relation aux autres, à notre époque, à notre quotidien.

Une recette qui fonctionne toujours

Bien que le jeu soit ponctué par de très nombreuses scènes d’action bien plus dynamiques que celles de précédents épisodes, on se surprend, tout en déroulant une histoire SF assez convenue au final, à prendre plaisir à ces échanges entre les différents personnages qui deviennent pour certains vite attachants. Mass Effect Andromeda n’a peut-être pas l’ampleur des précédents volets, mais préserve les fondamentaux de la saga en délivrant une aventure souvent magnifique, parfois épique dans laquelle on tisse avec délectations la trame, pourtant secondaire, qui unit les personnages. De la science-fiction très humaine en définitive.

Jeux vidéo Magazine le leader de la presse de jeux vidéo.
Jeux vidéo Magazine le leader de la presse de jeux vidéo. - LDS

Retrouvez toute l’actualité du jeu vidéo avec Jeux Vidéo Magazine