VIDEO. Eurovision 2017: La Suède sera représenté par un dandy sur tapis roulant

MUSIQUE Robin Bengtsson chantera « I Can’t Go On », à Kiev (Ukraine), lors du concours en mai…

F.R.
— 
Robin Bengtsson, candidat de la Suède à l'Eurovision 2017.
Robin Bengtsson, candidat de la Suède à l'Eurovision 2017. — Stina Stjernkvist/SVT

Robin Bengtsson représentera la Suède à Kiev (Ukraine), lors de l’ Eurovision. Il participera à la première demi-finale, celle du 9 mai…

L’artiste : Robin Bengtsson a fini troisième de la version suédoise de Nouvelle Star, en 2008. Il a participé l’an passé au Melodifestivalen, le grand télécrochet qui enregistre des audiences records (autour de 80 %) et permet de désigner le candidat de la Suède à l’Eurovision. Il avait alors terminé à la cinquième place. Il a retenté sa chance avec succès cette année. S’il n’est arrivé que troisième des votes du public, il a fait le plein de points auprès des jurys internationaux, qui lui ont permis de s’imposer face à ses onze autres concurrents.

Chances de victoires : Fortes. La Suède figure chaque année parmi les grands favoris de l’Eurovision, Robin Bengtsson, avec I Can’t Go On ne déroge pas à la règle. Sa chanson radio friendly, qui sonne très Justin Timberlake, est plutôt efficace et consensuelle, ce qui devrait lui permettre d’engranger des points auprès des jurys professionnels et du public européen et australien.

Le refrain : « Je ne peux pas partir. Je ne peux pas partir quand tu as l’air aussi canon. »

La Suède à l’Eurovision : La Suède est souvent présentée comme LE pays de l’Eurovision. Si elle ne fait pas partie des pays fondateurs du concours créé en 1956, ce qui est sûr c’est que l’événement est pris au sérieux du côté de Stockholm. Le savoir-faire suédois, tant du côté de l’organisation que des compositions de chansons, a une grande influence sur l’Eurovision depuis quelques années. La Suède est, après l’Irlande et ses sept trophées, le pays qui s’est imposé le plus grand nombre de fois avec six victoires depuis sa première candidature en 1958 (1974, 1984, 1991, 1999, 2012, 2015). Sa moins bonne place : 11e en demi-finale en 2010. Waterloo, la chanson d’Abba qui a triomphé en 1974, a été élue en 2005 comme la meilleure de toute l’histoire du concours.