VIDEO. Eurovision 2017: La chanson de l'Estonie sonne très Modern Talking

MUSIQUE Laura et Koit Toome représenteront une nouvelle fois leur pays au concours en Ukraine, en mai...

F.R.
— 
Laura et Koit Toome, candidats de l'Estonie à l'Eurovision 2017.
Laura et Koit Toome, candidats de l'Estonie à l'Eurovision 2017. — ERR

L’Estonie fait le coup des amants maudits de Vérone (ou un truc du genre) pour l’ Eurovision.

Les artistes : Koit Toome et Laura ont déjà tous deux représenté l’Estonie à l’Eurovision. Lui, a fini 12e en 1998. Elle, au sein du groupe Suntribe, n’est pas allée au-delà de la demi-finale en 2005. Ils ont sorti chacun de leur côté plusieurs albums – entre-temps, Koit a remporté la version locale de Danse avec les stars – mais c’est en duo qu’ils ont obtenu leur ticket pour le concours 2017.

Chances de victoire : Plutôt fortes. Du moins à en croire les bookmakers. Le duo chantera Verona, une chanson que n’auraient sans dout pas reniée les Modern Talking, lors de la deuxième demi-finale, le 11 mai, où la concurrence sera moins rude que lors de celle du 9 mai.

Le refrain : « Nous sommes perdus. Perdus dans la foule urbaine. Nous sommes perdus comme deux navires en mer. Nous sommes perdus car parfois nous construisons et détruisons l’amour. Nous avons perdu notre Vérone. Nous avons perdu et nous avons trouvé notre Vérone. Nous sommes perdus à Vérone. » (Nous, on est un peu perdus dans les paroles.)

L’Estonie à l’Eurovision : En vingt-trois participations depuis 1994, l’Estonie a remporté une fois le concours en 2001. Sa pire place : lanterne rouge de sa demi-finale en 2016.