VIDEO. Eurovision 2017: L'Autriche dans la course avec «Running On Air» de Nathan Trent

MUSIQUE Trois ans après la victoire de Conchita Wurst, Nathan Trent espère ramener le trophée en Autriche...

F.R.

— 

Nathan Trent, candidat de l'Autriche à l'Eurovision 2017.
Nathan Trent, candidat de l'Autriche à l'Eurovision 2017. — ORF

La course de Nathan Trent avec Running On Air s’arrêtera-t-elle lors des demi-finales de l’ Eurovision ? Rien n’est moins sûr.

L’artiste : Nathan Trent est tombé dans la musique quand il était tout petit. A l’âge de 3 ans, il prenait ses premières leçons de piano et de violon (l’instrument dont jouait son père au sein de l’orchestre du Théâtre national d’Innsbruck). Il a ensuite joué dans plusieurs comédies musicales. A 11 ans, le talent précoce a commencé à écrire des chansons, privilégiant le pop et le R’n’B. Il a été choisi pour représenter l’ Autriche à l’Eurovision par sélection interne (c’est-à-dire sans que l’avis du public soit sollicité).

>> A lire aussi : Eurovision 2017: Mission «Appolo» pour la Suisse

Chances de victoires : Moyennes. Running On Air fait partie des chansons de cette édition 2017 qui pourrait créer la surprise. Les bookmakers en semblent moyennement convaincus, mais si Nathan Trent s’extirpe d’une demi-finale au niveau plutôt relevé, il peut espérer viser le Top 10. Pour la victoire, en revanche, ce sera beaucoup plus compliqué.

Le refrain : « Et je continuerai de courir aussi vite que je le peux. Je continuerai de courir, je ne m’arrêterai pas, je ne m’arrêterai pas. Hey, si maintenant tu me rabaisses, je me relèverai, hey, si maintenant tu me laisses me noyer, je nagerai comme un champion. J’en suis sûr, il y aura des bons moments, il y aura des mauvais moments, mais peu m’importe, parce que je fends les airs. »

L’Autriche à l’Eurovision : On a encore en mémoire la victoire de Conchita Wurst en 2014. C’était la deuxième fois, après Udo Jürgens en 1966 que le pays remportait le concours auquel il participe depuis 1957. L’Autriche a terminé à la dernière position à neuf reprises (1957, 1961, 1962, 1979, 1984, 1988, 1991, 2012 et 2015) et, par quatre fois, n’a reçu aucun point (1962, 1988, 1991 et 2015).