Tweets antisémites: La pièce d'Olivier Sauton déprogrammée du Théâtre La Bruyère

POLEMIQUE Le théâtre s’est dit «atterré» par la révélation des tweets…

20 Minutes avec AFP

— 

Après la révélation d'anciens tweets antisémites, Olivier Sauton a été déprogrammé du Théâtre La Bruyère
Après la révélation d'anciens tweets antisémites, Olivier Sauton a été déprogrammé du Théâtre La Bruyère — BALTEL/SIPA

La sentence est tombée, leThéâtre La Bruyère a décidé ce mercredi de retirer de l’affiche le spectacle Fabrice Luchini et moi d’Olivier Sauton « atterré par la révélation des tweets » antisémites publiés en 2012 et 2013 par l’artiste, selon un communiqué.

>> A lire aussi: Polémiques sur les tweets de personnalités: Peut-on guérir du racisme?

Toutes les représentations sont annulées

« Atterré par la révélation des tweets publiés par Monsieur Olivier Sauton, incompatibles avec les valeurs qui sont les siennes, le Théâtre La Bruyère a décidé de mettre un terme, à effet immédiat, à la représentation du spectacle Fabrice Luchini et moi, mis en scène par celui-ci », indique le théâtre.

« Toutes les représentations prévues à compter du mercredi 1er mars 2017 sont donc annulées », ajoute-t-il. Les personnes ayant déjà réservé des places sont invitées à se faire rembourser.

Honte et excuses

Des internautes ont révélé samedi d’anciens tweets antisémites publiés par le comédien alors qu’il était l’ami de l’humoriste controversé Dieudonné, avec qui il a fait deux films dont L’Antisémite, non distribué en salle. Olivier Sauton a formulé « sa honte » et ses « excuses » auprès de l’AFP lundi, assurant être « sorti de tout ça ».

Dans un des tweets, Olivier Sauton écrivait : « Je préviens tous mes amis juifs : en cas de déportation, EVIDEMMENT je vous mettrais en 1re classe. J’ai trop le respect de vos habitudes. »

Les tweets ont entraîné de vives réactions, dont celle du comédien Fabrice Luchini qui a réagi sur son compte Twitter officiel en se disant « atterré ». « Je n’ai aucun lien avec Olivier Sauton, qui utilise mon nom sans mon accord. Je réprouve vivement la situation actuelle », a-t-il souligné.

Le producteur du spectacle Fabrice Roux avait plaidé pour une suspension du spectacle et non un arrêt, estimant que « chacun de nous peut commettre une erreur » et se disant convaincu qu’Olivier Sauton avait profondément changé. « Chacun de nous doit pouvoir bénéficier d’une seconde chance », avait-il indiqué dans une lettre mardi.

Un spectacle de « tolérance » et « d’ouverture à l’autre »

Le spectacle, qui devait bénéficier de nouvelles dates en raison de son succès, est donné depuis trois ans. Dans la pièce, Olivier Sauton, jeune homme rêvant de devenir comédien vedette rencontre par hasard Fabrice Luchini, son idole, qui accepte de lui donner trois leçons de théâtre et d’humanité.

« Le spectacle propage tout le contraire, la culture, la tolérance, l’ouverture à l’autre, l’intelligence, tout ce qui est débarrassé d’antisémitisme, de complotisme, toutes ces merdes-là », avait indiqué Olivier Sauton à l’AFP.