Robbie Williams voudrait faire cavalier seul

AA

— 

Le chanteur britannique Robbie Williams a été admis mardi dans un centre de désintoxication aux Etats-Unis pour traiter une dépendance aux médicaments, a indiqué sa porte-parole à Londres.
Le chanteur britannique Robbie Williams a été admis mardi dans un centre de désintoxication aux Etats-Unis pour traiter une dépendance aux médicaments, a indiqué sa porte-parole à Londres. — Luis Acosta AFP/archives
Robbie Williams pense rompre avec Emi, sa maison de disques. C’est son manager Tim Clark qui l’a annoncé à la presse anglaise. «Je serais vraiment étonné de le voir signer avec un autre label pour le moment». Autrement dit, le chanteur pourrait suivre l’exemple de Radiohead et vendre sa musique directement via l’Internet, sans intermédiaire.

Emi ne commente pas
Chez Emi, joint par 20minutes.fr on dit ne rien savoir. «C’est toujours la même chose. Si c’est vrai, on sera les derniers au courant.» Reste que Robbie Williams a signé en 2002 un contrat avec Emi, qui lui a donné une «énorme avance» (on parle de 80 millions de livres, soit 110 millions d’euros) et qu’il lui reste au moins un album à produire. Le prochain, «Let's Swing Again», sortira en février 2008 et la rupture ne devrait pas être consommée avant.