Eurovision 2017: La chanson de la France pourrait comporter quelques mots d'anglais

MUSIQUE Les défenseurs les plus zélés de la francophonie vont (encore) râler : les paroles de « Requiem » pourraient être modifiées en vue de la finale du concours…

Fabien Randanne

— 

Alma, candidate de la France à l'Eurovision 2017.
Alma, candidate de la France à l'Eurovision 2017. — Renaud Corlou

Cachez cette vidéo à l’Académie française ! La vénérable institution s’est à peine remise du slogan en anglais que Paris envisage pour les JO 2024 et il vaudrait mieux ne pas raviver sa colère. Alma, qui représentera la France à l’ Eurovision en mai prochain, a participé à un live sur Melty et y a interprété sa chanson, Requiem, avec… un couplet en anglais.

« Will you take me to paradise, with you nothing never dies. You take my smile and make it bright, before the night erases the light. I won’t go below silver skies, the only dark is in your eyes » a-t-elle chanté, en lieu et place du couplet original (« Un an, deux ans, cent ans à deux, et puis un jour on est tout seul. On pleure mais on survit quand même. C’est la beauté du requiem »).

« Rien de dramatique »

En ira-t-il de même lors de la finale de l’Eurovision, le 13 mai, à Kiev (Ukraine) ? Peut-être. L’entourage d’Alma a déclaré au site Wiwbloggs qu’il était question d’ajouter « juste un petit peu d’anglais » au morceau. A un internaute qui s’émouvait de cette possibilité en expliquant que ça gâcherait Requiem et pourrait laisser penser que la France a honte de sa langue, Edoardo Grassi, le chef de la délégation française répondait ce mercredi que c’était « exagéré ». Et de préciser : « Il y a seulement deux phrases, rien de dramatique ».

Changer les paroles d’un morceau est permis par le règlement de l’Eurovision. L’an passé, la candidate albanaise avait finalement concouru avec une version intégralement anglophone de sa chanson écrite initalement dans sa langue maternelle alors que l’Italienne n’avait glissé qu’un refrain en anglais au milieu de couplets en italien.

>> A lire aussi: Pourquoi Alma ne doit pas écouter les haters français

Amir, lui, avait défendu les chanses tricolores avec J’ai cherché, une chanson écrite dès le départ avec des couplets en français et des refrains en anglais. Il n’avait pas échappé à une polémique sur cette supposée atteinte à la francophonie. Ce genre de tempête dans un verre d’eau est récurrente.

Remix en mars

En 2008, Sébastien Tellier avait consenti à ajouter une phrase en français dans sa chanson Divine, après qu’un député UMP s’était indigné que la France soit en lice avec une chanson dans la langue de Shakespeare. En 2001, Natasha St-Pier avait été relativement épargnée, même si un tiers de Je n’ai que mon âme était en anglais. Le bilinguisme a été payant puisque la chanteuse a offert une belle quatrième place à la France.

La version définitive de la chanson qu’interprétera Alma à l’Eurovision devrait être présentée à la mi-mars. Outre des paroles en anglais, il est possible que le morceau soit plus ou moins remixé. Quoi qu’il en soit, Requiem, en anglais ou en français, c’est le même mot.