Un court métrage «perdu» de Jean-Luc Godard réapparaît sur YouTube

CINEMA Ce film, tourné en 1955, était quasiment inconnu...

F.R.
— 
Jean-Luc Godard filme des affrontements au Quartier Latin, à Paris, en plein mai 1968.
Jean-Luc Godard filme des affrontements au Quartier Latin, à Paris, en plein mai 1968. — AFP

Une perle perdue de la Nouvelle Vague est réapparue sur YouTube. Une femme coquette, court métrage de Jean-Luc Godard, a été tourné en 1955. Cette adaptation libre du Signe, une nouvelle de Guy de Maupassant, serait, selon les experts du 7e art, le deuxième d’une série de cinq courts métrages réalisés par le Franco-suisse entre 1955 et 1960.

Au générique, le cinéaste se crédite sous le pseudonyme de Hans Lucas – qu’il utilisait également pour signer ses critiques de films. Devant la caméra, il interprète brièvement un homme attiré par une prostituée.

En 1960, Jean-Luc Godard accèdera à une renommée internationale avec A bout de souffle, l’une des œuvres fondatrices de la Nouvelle Vague, un courant qui a révolutionné la manière de concevoir le cinéma, en privilégiant, par exemple, la caméra à l’épaule.