Le Metropolitan Museum of Art met 375.000 œuvres en libre téléchargement

METROPOLITAN MUSEUM OF ART Le musée de New York vient d’autoriser le téléchargement des photos, en haute définition, de toutes ses œuvres qui appartiennent au domaine public…

Manon Aublanc
— 
«Wheat Field with Cypresses» de 
Vincent van Gogh (1853–1890) exposé au MET à New York
«Wheat Field with Cypresses» de Vincent van Gogh (1853–1890) exposé au MET à New York — Metropolitan Museum of Art

375.000 œuvres, sur le million et demi qui ornent les murs du Metropolitan Museum of Art (MET), sont maintenant disponibles en téléchargement haute définition sur le site. Il s’agit de toutes les œuvres tombées dans le domaine public.

Ce procédé avait déjà mis en place par d’autres musées: les 45.000 œuvres de la National Gallery de Washington, ou les 150.000 pièces du Rijksmuseum d’Amsterdam.

Une partie seulement disponible 

Toutes les œuvres de l’institution new-yorkaise ne sont pas disponibles en téléchargement. Pour cause, il faut que ces pièces soient tombées dans le domaine public pour pouvoir être accessibles librement, et ce n’est pas le cas des œuvres les plus récentes. Il faut aussi ajouter qu’avec un million et demi d’œuvres, la numérisation n’est pas instantanée et certaines ne le sont pas encore.

En somme, on parle là soit des œuvres dont l’auteur est mort depuis plus de 70 ans, soit de celles dont le musée possède le copyright. Les utilisateurs peuvent maintenant se servir de ces photographies pour un cours, une conférence ou illustrer un ouvrage sans craindre une condamnation.

Une visée éducative 

Rendre ces œuvres accessibles en téléchargement, sans autorisation préalable, est évidemment destiné en premier lieu au milieu éducatif : « Nous sommes très heureux de rendre ces 375.000 images disponibles afin que les enseignants, les étudiants et les chercheurs du monde entier puissent les trouver, les utiliser, et surtout les réutiliser », précise le communiqué du MET.