Victoires de la musique: Les coulisses de la bataille pour le trophée de la chanson de l'année

MUSIQUE Quatre artistes sont en lice pour décrocher ce prix décerné par le public... qui n'a plus que quelques heures pour voter sur Internet...

Fabien Randanne

— 

Capture d'écran de la page Web permettant de voter pour la Victoire de la chanson originale de l'année.
Capture d'écran de la page Web permettant de voter pour la Victoire de la chanson originale de l'année. — Capture d'écran france2.fr

C’est la dernière ligne droite. Les mélomanes ont jusqu’à ce jeudi, 20h, pour voter sur Internet pour la Victoire de la musique de la meilleure chanson originale de l’année. Cette catégorie est un peu à part puisque le public est le seul juge pour décerner ce trophée… qui a donc une saveur particulière pour les artistes. Le prix sera remis vendredi soir lors de la 32e cérémonie, qui sera diffusée sur France 2 en direct. Qui d’Amir, MHD, Véronique Sanson ou Vianney sera sacré ? Petit passage en revue des forces en présence.

  • La bataille des chiffres

J’ai cherché d’Amir a été numéro 1 en France et en Belgique et sacrée « chanson francophone de l’année » aux NRJ Music Awards. Sur YouTube, le clip officiel cumule 51 millions de vues en 11 mois. Mais on pourrait aussi ajouter les 18 millions de vues réalisées en dix mois par la même vidéo sur la chaîne officielle de l’Eurovision et les 2.3 millions en 8 mois de sa prestation en finale du concours.

Je m’en vais de Vianney, s’est inclinée face à la chanson d’Amir aux NRJ Music Awards mais le clip a été vu 15.3 millions de fois en l’espace de trois mois sur YouTube. L’album éponyme du chanteur sur laquelle elle figure a été sacré disque de platine en janvier, à peine un peu plus de deux mois après sa sortie, signe que la barre des 100.000 ventes a été franchie.

A kele nta de MHD a été l’un des tubes de l’été. Il est resté classé une trentaine de semaines dans le Top single. L’album MHD, lancé en avril, a depuis été vendu à plus de 200.000 exemplaires, ce qui lui a permis d’obtenir un disque de platine. En six mois, le clip sur YouTube a été regardé plus de 44.2 millions de fois.

Et je l’appelle encore de Véronique Sanson a également été commercialisé en novembre, mais le clip n’a engrangé « que » 540.000 vues en quatre mois sur YouTube. Le disque Dignes, dingues, donc… n’est pour le moment pas parvenu à se hisser en tête des ventes. Son meilleur classement à ce jour est une deuxième place.

  • La stratégie des réseaux sociaux

Amir a 105.000 followers sur Twitter* et 156.147 personnes ont « liké » sa page Facebook. Sur cette dernière, un message appelant à voter pour J’ai cherché a été punaisé, c’est-à-dire qu’elle apparaît systématiquement comme première info sur la page. L’image de couverture est également un appel à soutenir sa chanson. Très actif sur Twitter, il n’hésite pas à retweeter les messages de ses fans et le lien pour voter a été « épinglé » en tête de page par sa « web-team ».

Vianney a 17.500 abonnés sur Twitter* et 215.479 autres sur Facebook. « Besoin de vos votes ! », clame-t-il sur le tweet épinglé en tête de son fil de tweets. Il n’hésite d’ailleurs pas à poster des vidéos dans lesquelles il remercie ses fans pour leur mobilisation.

Sur Facebook, la campagne est moins visible : la couverture de sa page ne mentionne pas les Victoires de la musique et aucun post n’est punaisé pour indiquer le lien vers la page de vote.

MHD a opté pour une couverture aux couleurs des Victoires sur sa page Facebook qui cumule 529.831 « j’aime »*. Ses publications invitent quasi systématiquement les internautes à voter pour A kele nta. Sur Twitter, où il est suivi par 28.200 personnes, l’artiste retweete les messages de fans qui le soutiennent et qui affirment avoir voté pour sa chanson.

Veronique Sanson compte 4.521 abonnés sur Twitter* et 89.546 autres sur sa page Facebook. Sur son fil d’actu, elle tweete ou retweete quelques appels au vote entre deux tweets sur la cause animale ou sur son actu. Les appels aux votes sur Facebook sont plutôt discrets.

  • Les armées de fans

Que Véronique Sanson et MHD nous pardonnent mais les fans de Vianney et d’Amir semblent être les plus mobilisés cette année. Véronique, par exemple, admiratrice de l’interprète de Je m’en vais, utilise le visuel édité par Tôt ou tard, le label du chanteur, afin de faire campagne pour son artiste préféré. « J’en ai imprimé de mon côté pour les diffuser au maximum ! Je demande à mes proches, mes amis… qui jouent le jeu, car ils me disent que Vianney le mérite », explique cette Calaisienne de 32 ans. Et elle n’est pas la seule à faire la même chose, comme on peut le voir sur Twitter…

Corinne, retraitée de 60 ans, ne jure que par Amir, qu’elle a découvert dans The Voice. Elle se décrit comme une « fan motivée » qui contacte les médias pour défendre les chances de son chouchou. Elle n’a d’ailleurs pas manqué d’adresser un message à 20 Minutes. Elle a fait la connaissance d’autres fans de toute la France sur Twitter et Facebook. « On est devenu une grande famille de tous les âges prête à le soutenir de façon active dans toutes les circonstances », explique l’Amiénoise. Les admirateurs proposent ainsi leurs idées dans des conversations groupées et les concrétisent chacun de leur côté.

« Nous avons créé des flyers à l’effigie des Victoires de la musique et nous les avons déposés dans les boîtes aux lettres, nous les avons distribués aux gens dans les rues, affichées dans les centres commerciaux, chez les commerçants, en bas des immeubles. Nous avons fait du porte à porte avec nos tablettes », énumère-t-elle. Sans compter les nombreux messages incitant à cliquer pour J’ai cherché déposés sur les réseaux sociaux. Heureusement que l’on ne remet pas de Victoire du meilleur fan, les départager serait cornélien.

(*) Selon les données affichées sur ses pages le 8 février 2017 à 15h.