VIDEO. Césars 2017: Le réalisateur Roman Polanski renonce à présider la cérémonie

CINEMA Cette nomination avait suscité un tollé, notamment de la part d’associations féministes…

20 Minutes avec AFP

— 

La présidence de Roman Polanski aux César ne faisait pas l'unanimité
La présidence de Roman Polanski aux César ne faisait pas l'unanimité — NIVIERE/SIPA

Il a finalement cédé aux pressions. Le réalisateur Roman Polanski renonce à présider la cérémonie des Césars qui doit se tenir le 24 février prochain, en raison de la polémique, qu’il juge « injustifiée ». Le réalisateur franco-polonais avait été désigné il y a quelques jours par l’académie des Césars pour orchestrer cette prestigieuse cérémonie qui couronne les meilleurs films du cinéma français.

>> A lire aussi : Les scénarios «malaise» de la soirée avec Roman Polanski en président

Cette nomination avait suscité un tollé. L’association Osez le féminisme avait exprimé sa « colère » en appelant notamment à un rassemblement de protestation le 24 février. Le réalisateur de Tess, du Pianiste, de Rosemary’s Baby ou de Chinatown est poursuivi depuis quarante ans par la justice américaine pour le viol présumé d’une mineure en 1977.

Cette polémique a « profondément attristé Roman Polanski et atteint sa famille », et le réalisateur « a décidé de ne pas donner suite à l’invitation » des organisateurs, précise le communiqué de son avocat.