VIDEO. En attendant le Festival d'Angoulême, la leçon de dessin de Matthieu Bonhomme

BD Des dessinateurs dont l’album est en sélection officielle à Angoulême présentent un de leurs personnages. Aujourd’hui, Matthieu Bonhomme et sa version de Lucky Luke…    

Olivier Mimran

— 

Matthieu Bonhomme donne une leçon de dessin
Matthieu Bonhomme donne une leçon de dessin — © M. Bonhomme & Lucky Comics 2016

Quand il a accepté de réaliser un one-shot autour de Lucky Luke, le héros de son enfance, Matthieu Bonhomme n’imaginait certainement pas recevoir les honneurs, près d’un an plus tard, du  festival de la BD d’Angoulême (du 26 au 29 janvier 2017). L’homme qui tua Lucky Luke, premier album de la collection « Les aventures de Lucky Luke d’après Morris », est pourtant bien en sélection officielle du prochain festival d’Angoulême. À l’invitation de 20 Minutes, son auteur parisien nous explique comment dessiner SON Lucky Luke.
 

Montage (accéléré) d’une vidéo diffusée en live sur la page Facebook de « 20Minutes ».

 

À LIRE AUSSI >> Lucky Luke pris en main par Matthieu Bonhomme <<

 

Déjà deux fois récompensé par le festival d’Angoulême (avec « L’âge de raison », meilleur 1er album en 2003, et « Messire Guillaume » tome 3, prix Intergénérations en 2010) Matthieu Bonhomme continue à apprécier que ses albums y soient distingués : « C’est hypervalorisant d’être en compétition avec des auteurs aussi prestigieux que ceux dont l’album est aussi en sélection officielle ! Et puis comme mon livre est sorti il y a pas mal de temps [en avril 2016, NDLR], ça lui redonne un peu de visibilité et lui offrira peut-être une espérance de vie un peu plus longue ».

Dans son récit, Matthieu Bonhomme met en scène un Lucky Luke un rien blasé mais qui accepte d’apporter son aide à de pauvres mineurs dont on a dérobé l’or. Épaulé par un certain Doc Wednesday, l’homme qui tire plus vite que son ombre comprend vite que son enquête ne sera pas de tout repos : les Bone, une impitoyable fratrie régnant sur Froggy Town, n’entendent pas faciliter la tâche d’un étranger qui fourre son nez jusque dans leurs affaires…

 

« L’homme qui tua Lucky Luke », de Matthieu Bonhomme - éditions Lucky Comics, 14,99 euros

Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême, du 26 au 29 janvier 2017